Revue de presse - Peuple de France: «Stop Soros» : le gouvernement hongrois veut emprisonner les organisateurs de migrations illégales

vendredi 1 juin 2018

«Stop Soros» : le gouvernement hongrois veut emprisonner les organisateurs de migrations illégales

Viktor Orban
Pour lutter contre l'immigration clandestine et les ONG qui la favorisent, le gouvernement a proposé le texte dit «Stop Soros» menaçant d'un peine d'un an de prison les personnes qui fourniraient de l'aide aux migrants entrés illégalement en Hongrie.

Le gouvernement hongrois a présenté le 29 mai devant le Parlement une loi baptisée «Stop Soros» – du nom du milliardaire George Soros – qui vise «les organisateurs des migrations illégales», et qui à ce titre, est à l'origine du départ précipité du pays de l'ONG Open Society.Selon le texte, les personnes qui viennent en aide matériellement aux demandeurs d'asile pour qu'ils obtiennent le statut de réfugiés pourraient écoper d'une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à une année, si ces derniers ne sont pas en danger immédiat ou s'ils sont entrés en Hongrie de façon illégale.

Depuis des années, le Premier ministre conservateur Viktor Orban accuse George Soros de promouvoir un plan d'immigration massive en Europe, principalement en provenance de pays musulmans, dans le but de détruire les valeurs européennes et de favoriser un agenda mondialiste. Au pouvoir depuis 2010, Viktor Orban a notamment en ligne de mire les ONG du milliardaire, qu'il qualifie de «mercenaires de Soros».

[...]

En savoir plus sur francais.rt.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal