Revue de presse - Peuple de France: Menaces, agressions, viols, trafics, meurtres: les faits divers occultés par les médias

jeudi 21 juin 2018

Menaces, agressions, viols, trafics, meurtres: les faits divers occultés par les médias

Jusqu’à présent l’Espagne a semblé préservée des agressions, viols et crimes commis par les « migrants », en tous les cas la presse nationale ne s’en faisait pas l’écho. 

Avec l’arrivée de cette « nouvelle vague » : plus de 600 par mer, à Valence et plus de 600, également par mer, mais directement du Maroc et des prochains bateaux qui ont dorénavant leur port d’attache dans ce pays et ne s’en priveront pas, il est fort possible qu’elle commence à les comptabiliser,
à l’exemple de l’Allemagne où viols et assassinats sont devenus le quotidien et le calvaire des jeunes femmes et même des fillettes, et qu’il serait trop long de signaler, même sans les commenter, bien que les médias français ont certainement l’ordre de les occulter.

Par exemple, et c’est même Claude Askolovitch qui l’affirme, l’assassinat récent de la toute jeune, 14 ans, Susanna Feldmann, qui a fait la « Une » et met en danger le siège d’Angela Merkel. Je vais donc déroger à ma ligne de conduite et m’intéresser dorénavant à l’Espagne, en parallèle avec la France.

« Médecins du monde » nous informe que la santé mentale des « migrants » serait une urgence à prendre en compte. L’Urgence serait surtout de ne pas recevoir tous ces « déséquilibrés », dit-on, qui pullulent dans nos cités, et dans toutes les cités européennes.

L’ancien « patron » de Scotland Yard vient de l’affirmer : « A Londres, la hausse de la criminalité et des attaques au couteau est due uniquement à l’immigration. »

Elche (Province d’Alicante en Espagne) – Le 13 juin, un Marocain de 24 ans a été arrêté. Il avait abusé sexuellement, l’an passé à la même époque, à Alicante, proche de vingt kilomètres, de six fillettes et d’une jeune fille majeure. Il les suivait jusque dans le hall de leur immeuble puis les agressait violemment avant de se « rapprocher » de leur intimité. Il s’était fait oublier en changeant d’horizon. Ce crime était trop important pour être occulté totalement !

Vitry-le-François (Marne) – Nous avons relaté l’exécution d’un individu, en pleine rue, dans sa voiture et son complice grièvement blessé. Quatre individus appartenant à la même famille ont été incarcérés sur les chefs d’assassinat et de tentatives d’assassinat, trois majeurs de 24 à 38 ans et un mineur de 17 ans. Deux des majeurs ont des antécédents judiciaires : infraction sur les produits stupéfiants, économiques et financiers. Nous sommes impatients de connaître les identités et les origines de ces quatre « criminels » !

Aix-en-Provence (13) – Après une nouvelle agression à l’hôpital, une réunion extraordinaire s’est tenue en présence du procureur de la République. Cette agression faisait suite à celle d’un médecin, frappé à coups de poing, et d’une aide-soignante, giflée et griffée, le cuir chevelu arraché. Tout le personnel du centre hospitalier d’Aix-Pertuis est en état de choc. Les actes de violence sont en augmentation constante aux « urgences » et il réclame une protection et des solutions.

Marseille (13) – Un chauffeur de bus, Engin Gunes, a été tué d’une rafale de Kalachnikov dans la nuit du 25 au 26 mai dans le quartier de l’Estaque, alors qu’il n’était pas visé personnellement. Il est la énième victime collatérale des règlements de compte hebdomadaires. Dans la nuit de samedi à dimanche, vers deux heures du matin, c’est un individu de 22 ans qui a été abattu sur le vieux port par dix balles tirées à bout portant, également d’une Kalachnikov. Le sinistre de l’Intérieur a promis, une fois de plus, d’envoyer un supplément de policiers. Pour quoi faire ?

Nice (06) – Des policiers municipaux ont été agressés près de la mairie de Nice par un individu armé d’un couteau à cran d’arrêt et d’un cutter. Il diffusait des versets du Coran à l’aide du haut-parleur de son téléphone, avec lequel il filmait les locaux de la mairie. Interpellé, il a craché sur les policiers avant de leur hurler « Vous êtes tous des mécréants, je vais vous tuer ». Cet individu, connu des services de police, n’est pas « Fiché S ». Il a été placé en garde à vue.

Saint-Marcel-lès-Sauzet (Drôme) – Dans ce petit village de la France profonde, 1200 habitants, au nord de Montélimar, c’est la stupeur : ont été découverts, au rez-de-chaussée de sa maison, le corps d’une dame, âgée de 84 ans, veuve, tuée violemment à l’aide d’un instrument contondant et, dans le jardin, le corps de son ami, âgé de 67 ans, assassiné par plusieurs coups portés par une arme blanche. Les deux corps recouverts de couvertures, ce qui exclut la thèse d’un homicide suivi d’un suicide. Le procureur de la République de Valence, Alex Perrin, a ouvert une enquête pour meurtres, confiée à la section de recherches et à la gendarmerie de la Drôme. Rappelons que fin décembre 2016, un individu de 23 ans, toujours dans le département de la Drôme, avait assassiné quatre personnes âgées !

Séné (Morbihan) – Près de Vannes : l’homme chargé de la surveillance de nuit du bâtiment d’EMMAUS a été retrouvé mort, après avoir reçu plusieurs coups de couteau. Les pompiers ont transporté la victime poignardée au centre hospitalier de Vannes, où elle est décédée des suites de ses blessures. Aucun cambriolage n’a été décelé !

Toulouse (Haute Garonne) – « Je vais te tuer, te massacrer ». Voilà ce qu’ont entendu les enfants d’une école maternelle le 13 mars. Un individu prenait ainsi à partie la directrice de l’école ainsi qu’une institutrice. Son ex compagne venait d’être informée de son interdiction de pénétrer dans l’école après un vif échange avec le personnel enseignant. L’individu a été condamné à 8 mois de prison, dont deux avec sursis et il a été maintenu en détention.

Salon-de-Provence (13) – Lundi après-midi, dans un appartement de l’immeuble Saint-Norbert, situé dans le quartier des Canourgues, au cours d’une perquisition a été découvert un véritable arsenal de guerre : une Kalachnikov, un fusil M16, un PM Stern et un pistolet automatique, ainsi que 4000 euros en espèces, des sachets de cannabis et des livres relatant « L’histoire de l’islam  dur », le tout caché sous un matelas. Les quatre occupants de ce logement, la mère, ses deux fils et sa fille, ont été placés en garde à vue.

Manuel Gomez

**Jusqu’à présent nous ne sommes pas informés ni sur les identités, ni sur les origines, de tous les différents acteurs de ces faits-divers !

1 commentaire:

badalero2 a dit…

Plus on est de fous....
https://www.ojim.fr/quand-france-24-informe-les-migrants-pour-quils-boivent-la-tasse/

Articles à lire aussi