Revue de presse - Peuple de France: Le directeur d'un collège privé licencié pour avoir dénoncé un viol

vendredi 22 juin 2018

Le directeur d'un collège privé licencié pour avoir dénoncé un viol

Il lui est reproché d'avoir rapporté un viol entre élèves à la gendarmerie sans prévenir d'abord sa hiérarchie. Les enseignants se disent « effondrés ».

Il a reçu sa lettre ce midi. À trois ans de la retraite, après trente-huit années passées auprès de ses 300 élèves, Paul Gobillot, 62 ans, vient d’être licencié.
Il ne dirige plus le collège Saint-Joseph à Saint-Ambroix (Gard), une commune de 3 200 habitants au cœur des Cévennes.

Le courrier, signé du président de l’organisme de gestion de l’établissement, lui reproche divers griefs, notamment de ne pas avoir alerté sa hiérarchie avant de contacter la gendarmerie au sujet d’un viol entre élèves de 4e commis lors d’un voyage scolaire à Malte.

L’avocat dit préparer plusieurs recours, devant les Prud’hommes et devant la justice pénale pour diffamation. Les enseignants, eux, se disent « effondrés ».

[...]

En savoir plus sur ouest-france.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal