Revue de presse - Peuple de France: Depuis 2014, des demandeurs d’asile radicalisés ont assassiné ou blessé plus de 1 000 personnes dans des attentats terroristes en Europe

jeudi 21 juin 2018

Depuis 2014, des demandeurs d’asile radicalisés ont assassiné ou blessé plus de 1 000 personnes dans des attentats terroristes en Europe

Des demandeurs d'asile radicalisés ont assassiné ou blessé plus de 1 000 personnes dans des attentats terroristes en Europe depuis 2014, a révélé un nouveau rapport.

Au cours des quatre dernières années, 32 complots islamistes ont impliqué ceux qui avaient cherché refuge. Une analyse effectuée par des universitaires a révélé que 44 réfugiés avaient commis des atrocités ou avaient été contrecarrés avant de pouvoir faire couler le sang dans les rues.

Les conclusions font écho aux avertissements des responsables du maintien de l'ordre selon lesquels certains soi-disant fanatiques de l'État islamique, qui sont déterminés à commettre un meurtre, se sont présentés comme réfugiés fuyant la guerre et la persécution. Ils auraient exploité la crise des migrants en prétendant être des demandeurs d'asile pour se faufiler en Europe et provoquer un carnage.

Robin Simcox, expert en matière de terrorisme, du groupe de réflexion de la Fondation Heritage à Washington DC, a déclaré qu'il était «d'une facilité dérangeante» pour les djihadistes de se cacher parmi les réfugiés authentiques parce que les frontières du continent étaient sous pression.

Les dirigeants européens ont «involontairement augmenté la menace terroriste», conséquence directe de leur traitement «catastrophique» des politiques d'immigration et d'ouverture des frontières.

Il a mentionné la chancelière allemande Angela Merkel qui a suscité la colère en ouvrant les portes aux réfugiés syriens, conduisant à un afflux de plus d'un million de personnes en 2015.

(...)

Source et article complet Traduction libre Christian Hofer pour Les Observateurs.ch

Aucun commentaire:

Articles à lire aussi