Revue de presse - Peuple de France: Un policier tabassé par trois individus qui voulaient voler son arme

www.peupledefrance.com

Recherche sur le web

jeudi 28 juin 2018

Un policier tabassé par trois individus qui voulaient voler son arme

Ce mardi soir, un policier qui n’était pas en service a été pris à partie par trois individus à Béziers. Les agresseurs auraient tenté de voler l’arme de service du fonctionnaire alors qu’il se trouvait dans un bar.

Les agresseurs étaient connus des services de police à Béziers

Vers 21h35 ce mardi, un fonctionnaire de police se trouve à la terrasse du bar La Crypte, place de la Madeleine à Béziers.
Le policier, qui n’est alors pas en service, boit un verre en compagnie d’une amie lorsque trois individus remarquent que l’agent en civil porte sous sa chemise son arme de service.

Les individus prennent alors le policier à partie. Le gérant du bar s’est interposé après avoir mis l’amie du fonctionnaire à l’abri. Un individu de 45 ans très défavorablement connu des services de police assène une claque en arrivant dans le dos du fonctionnaire. Un second individu de 25 ans lui porte alors un grand coup de poing au visage qui a pour effet de le faire tomber au sol. C’est à ce moment qu’intervient un troisième individu âgé de 19 ans qui porte un coup de pied à la tête du fonctionnaire qui gisait au sol. Le policier a perdu momentanément conscience suite à ce coup de pied.

Le centre de surveillance urbain de la ville a capté les images et a dépêché sur place deux équipages de police municipale qui ont interpellé les deux premiers individus, le troisième individu, auteur du coup de pied, ayant pris la fuite. Vers 0h45 un équipage de la Brigade Anti Criminalité a interpellé le troisième individu qu’ils avaient identifié devant son domicile.

Les trois auteurs étaient sous l’emprise de l’alcool au moment des faits. Le policier a été transporté au centre hospitalier de Béziers pour examen. Il souffre de blessures légères à la tête et au torse. L’arme du fonctionnaire n’a pas été dérobée grâce à l’intervention du barman.

De son côté, le syndicat Alliance Police Nationale a demandé « le rétablissement des peines plancher pour les auteurs d’agression de policier ainsi que des peines exemplaires ». 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Nous avons besoin de vous ! Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi