Revue de presse - Peuple de France: France : au 1er semestre 2018 augmentation de 12,5% des actes anti-chrétiens. Tout le monde s’en fout

vendredi 29 juin 2018

France : au 1er semestre 2018 augmentation de 12,5% des actes anti-chrétiens. Tout le monde s’en fout

Bien entendu rien dans la presse, rien à la télévision, rien à la radio, hors l’Observatoire et quelques sites comme le nôtre rien non plus. C’est en réalité le black-out complet.


En ouvrant mon mail ce matin je reçois un courrier de Danielle Hamiche administrateur de l’excellent site « Observatoire de la Christianophobie », et qu’est-ce que j’apprends que les actes anti-chrétiens ont augmenté de 12,5 % par rapport à l’année dernière qui déjà avaient vu une forte augmentation.


Rien que sur le mois de mai il s’agit de 23 actes anti-chrétiens sur 31 jours soit 2/3 du mois il y a encore 2 ans c’était un jour sur deux.

Bien entendu rien dans la presse, rien à la télévision, rien à la radio, hors l’Observatoire et quelques sites comme le nôtre rien non plus. C’est en réalité le black-out complet, un peu comme si rien de cela n’existait. Y a rien à voir passez votre chemin.

C’est un comble nous sommes ici en France création divine par le baptême de Clovis par Saint-Rémy, presque chaque jour on profane notre culte, et c’est silence complet. Que voulez-vous nous sommes visiblement déjà dans le trépas. Vous ne pouvez pas dans un pays qui se respecte un minimum être sourd et aveugle contre les attaques sur sa civilisation c’est-à-dire sur ce que nous sommes au fond de nous-même.

Ca me brise le cœur tant d’indifférence, j’entends là quelques commentaires parfois me disant, on va se révolter, on va bouger, on va montrer de quoi nous sommes capables. Non c’est faux, ceux-là ne feront rien, la 1ère des révoltes est de revenir aux sources catholiques nationales, seulement on en est loin. Je ne dis pas qu’on devienne des dévots, tous, non juste se rappeler que la France est la création du baptême de Clovis au catholicisme et par conséquent la religion chrétienne doit avoir priorité sur tout autre culte. Mais non c’est trop demandé, au temps moderne la laïcité. Qui n’est pas la permission de pratiquer son culte dans un espace privé, mais plutôt d’abandonner l’histoire cultuel national.

Vous savez dans certains pays européens, situés pas très loin d’ici, je prendrai l’exemple de la Pologne pourtant christianisé au IXème siècle seulement, près de 400 ans après la France, et bien une seule de ces histoires créerait un émoi qu’on ne saurait imaginer ici. Les polonais et nombre de peuples avec eux savent d’où ils viennent, ce qu’ils doivent.

Nous ici on ne sait plus rien, j’ai écouté il y a tout juste une heure, une vidéo de l’algérien Aldo Sterone qui critique avec virulence l’Algérie, et qui même si son cas est rare, est je pense un ami de la France. Il dénonçait les prières de rues devenues officialisées par l’Etat Français, et il a eu ces mots « je savais que vous étiez tombés bien bas mais à ce niveau je ne l’aurai cru ». Si même de l’autre côté de la Méditerranée on est choqué par la dérive Française, c’est que vraiment oui vraiment nous sommes à un niveau inimaginable.

Mike Borowski pour lagauchematuer.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal