Revue de presse - Peuple de France: VIH, tuberculose, gale...La plupart des migrants sont atteints de graves maladies infectieuses

vendredi 18 mai 2018

VIH, tuberculose, gale...La plupart des migrants sont atteints de graves maladies infectieuses

InfoMigrants a interrogé Nicolas Viguier, spécialisé dans la santé des migrants et dans les maladies infectieuses au Centre hospitalier de Melun.


Pour les migrants primo-arrivants, l’accès aux soins en France est un parcours du combattant. Pourtant, la majorité d’entre eux fait face à de graves traumatismes ou à des maladies qui nécessiteraient un suivi médical. 



Quelles sont les maladies que vous diagnostiquez le plus souvent lors des consultations de primo-arrivants ?

Lors des visites que j’effectue dans les CHUM (centre d’hébergement d’urgence pour les migrants) et dans le CAES (centre d’accueil et d’examen des situations des migrants) en Seine-et-Marne, je fais face le plus souvent à des diagnostiques liés à de lourds problèmes psychologiques. Les patients subissent des traumatismes profonds liés aux violences de la route de l’exil. Nous avons également des cas d’anxiété, des syndromes dépressifs.

Viennent ensuite des soucis d’ordre musculaires dus aux longues marches, au fait de dormir par terre… Beaucoup souffrent de courbatures. Nous rencontrons aussi des problèmes de peau, des cas de mycose, de gale. Il y aussi des problèmes de bronchites, d’angines, parce que ces personnes sont souvent dehors et qu’elles prennent froid.

Et les infections plus sérieuses ?

Nous avons déjà été confrontés à des cas de tuberculose, de personnes atteintes de VIH mais cela reste des cas rares par rapport au volume des consultations.

La tuberculose est la maladie de la précarité. C’est aussi une maladie qui se guérit bien mais qui peut s’avérer très grave si elle n’est pas prise en charge.

A Calais, il y a eu récemment des cas de rougeole, là aussi, cela reste très rare. D’autres ont attrapé la varicelle. Il est amusant de remarquer que les cas de varicelle ont été contractés après l’arrivée en France, au contact avec la population française. Cette infection n’est pas fréquente dans les pays est-africains.

[...]

En savoir plus sur infomigrants.net


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal