Revue de presse - Peuple de France: Menaces, insultes, pétitions : supprimer la fête des mères à l'école, un sujet qui fâche

www.peupledefrance.com

Recherche sur le web

samedi 19 mai 2018

Menaces, insultes, pétitions : supprimer la fête des mères à l'école, un sujet qui fâche

Alors que l'on célèbre toutes les mamans le dimanche 27 mai en France, cette tradition est désormais remise en cause par certains établissements scolaires.

Parler de la fête des mères à des chefs d'établissements scolaires qui ont pris la décision de ne plus la fêter, est devenu presque aussi sensible que d'évoquer le harcèlement scolaire ou la pédophilie.


Supprimer la traditionnelle fête des mères dans les écoles est loin de faire l'unanimité. L'ancienne directrice de l'école d'Allinges en Haute-Savoie l'a appris à ses dépens. Quand elle a pris cette décision en 2014, elle a du faire face à une levée de boucliers de la part des parents qui ont très vite lancé une pétition. Radios, télés, journaux… la polémique avait alors eu un retentissement national. Et la mairie avait demandé sa mutation. 


Pour le directeur de l'école maternelle Simone Signoret à Montpellier, ces réactions sont incompréhensibles. Et pourtant lui aussi a du rétropédaler après avoir tenté en 2012 de toucher à cette sacro-sainte fête des mères. "Ça ne rentre pas dans les moeurs. Quand je l'ai fait, mon établissement a été tagué et j'ai reçu des lettres d'insultes", raconte-t-il à LCI. "La pression des familles est énorme. Et puis, toucher aux mères, c'est sacré. Je ne crois pas que si l'on supprimait la fête des pères, cela aurait le même impact", poursuit-il. Du coup, l'année suivante, il a réinstauré la fête des mères... et des pères, histoire d'arrondir les angles.

[...]

En savoir plus sur lci.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Nous avons besoin de vous ! Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi