Revue de presse - Peuple de France: Sarcelles : le récit glaçant d'un enfant agressé par son professeur de Coran

samedi 19 mai 2018

Sarcelles : le récit glaçant d'un enfant agressé par son professeur de Coran

Photo © Capture d'écran Google Maps
Un garçon de 12 ans a été passé à tabac parce que son professeur de Coran ne tolérait pas ses cheveux décolorés en blond.

Les faits remontent au 27 avril 2017. Comme le révèle L’Express, un jeune garçon âgé de 12 ans s’est présenté à 18 heures à son cours d'arabe et de Coran dans un local attenant à la mosquée Foi et Unicité, à Sarcelles (Val-d'Oise).

 Au moment d’enlever son bonnet, l’enseignant s’est emporté en découvrant que l’enfant arborait une bande de cheveux teints en blond. « C'est contraire aux règles coraniques », a lancé l’individu de 34 ans, rapporte L’Express, en expliquant qu’il s’agissait d’un « premier pas dans la délinquance ». « Il m'a affiché devant tous les autres, qui riaient et se moquaient de moi », raconte le jeune garçon. Contraint de raser son extravagance capillaire, l’enfant a alors décidé de se venger en jetant une douzaine d'œufs sur la maison de son professeur.

« Frappez-le jusqu'à ce qu'il se pisse dessus… »

Contacté par ce dernier, le beau-père du garçon aurait alors autorisé l’enseignant à corriger son fils. « Frappez-le jusqu'à ce qu'il se pisse dessus, mais sans laisser de traces », lui aurait-il répondu...

[...]

En savoir plus sur valeursactuelles.com

Aucun commentaire:

Articles à lire aussi