Revue de presse - Peuple de France: Le Quai d’Orsay insulte le Burundi en lui offrant des ânes

www.peupledefrance.com

Recherche sur le web

mercredi 30 mai 2018

Le Quai d’Orsay insulte le Burundi en lui offrant des ânes

Le Burundi s’est senti insulté par le don français d’ânes à un village.


Les responsables de Bujumbura ont mis les animaux en quarantaine, soupçonnant un message subliminal derrière le cadeau.


Le Burundi a ordonné la mise en quarantaine de 10 ânes offerts à un village d’Afrique de l’Est par la France, suscitant un débat pour savoir si un message subliminal se cachait derrière le cadeau, à savoir que le Quai d’Orsay, toujours très arrogant dans sa posture post-colonialiste, ne les a pas pris pour des bourricots.

Les ânes, achetés en Tanzanie voisine, ont été donnés aux habitants d’un village de la province de Gitega dans le cadre d’un projet d’une ONG locale pour aider les femmes et les enfants à transporter des produits agricoles, de l’eau ou du bois.

Cependant, un conseiller présidentiel a qualifié le projet d’« insulte à la nation ».

Gabby Bugaga, porte-parole du président du Sénat, a également écrit sur Twitter que les Français « nous prenaient pour des ânes ».

« Soyez honnête, l’âne est-il le symbole d’une qualité ou d’un défaut ? »  écrit-il.

Les ânes ne sont pas indigènes au Burundi.

Dimanche, le ministre de l’Agriculture Deo Guide Rurema a demandé à un administrateur local de « faciliter le retrait immédiat de tous les ânes qui ont été distribués…. sans respecter la procédure technique de distribution des animaux exotiques ».

Jeudi dernier, le jour de l’inauguration du projet, l’Ambassadeur de France Laurent Delahousse a salué « l’introduction du Land Cruiser du règne animal au Burundi ».

Après la controverse, Delahousse a déclaré à sa connaissance « toutes les procédures ont été respectées ».

© Piotr Stammers pour Dreuz.info.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Nous avons besoin de vous ! Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi