Revue de presse - Peuple de France: Des policiers dézinguent Gérard Collomb: "Qu'il soit là ou pas, c'est pareil"

mardi 22 mai 2018

Des policiers dézinguent Gérard Collomb: "Qu'il soit là ou pas, c'est pareil"

Gerard Collomb
Le ministre de l'Intérieur est jugé sévèrement par les policiers de terrain, qui le trouvent trop éloigné de leur quotidien, voire "inexistant".

« Que ce soit moi ou mes collègues, à vrai dire, Collomb, on ne le connaît pas. Qu'il soit là ou pas, en fait, c'est pareil », lance Fabrice, un brigadier-chef de police secours du nord de la France affichant plus de vingt ans de service.
Il résume ainsi assez bien le sentiment des policiers lorsqu'on les interroge sur leur ministre.

« Sarkozy, on peut lui reprocher des choses, mais il était très présent. Quand il est arrivé, la première chose qu'il a faite, c'est de nous fournir tout le matériel qui était bloqué depuis trois ans. Et puis il y avait un soutien systématique des collègues par leur ministre », poursuit-il. 

Que ce soit la police de sécurité du quotidien (PSQ) ou les annonces sur les nouveaux véhicules, pas grand-chose ne trouve grâce à ses yeux. « Collomb, quand il parle, c'est de la musique, on n'y croit pas. Il n'incarne pas la police. Tout est dans la surface. On a l'impression qu'il y a des sujets qu'il n'a pas compris. Les annonces ? En fait, il reprend les dossiers des précédents, en y apportant encore moins de réponses. Il se contente de poursuivre l'existant, en le reprenant à son compte, comme le projet NEO 

[...]

En savoir plus sur marianne.net

1 commentaire:

montfajon henri a dit…

Que voulez vous que Colomb comprenne ou fasse quelque chose ,ce vieux con sénile à moitié crever et qui a sûrement ayzimer

Articles à lire aussi