Revue de presse - Peuple de France: Mort de Naomi Musenga : Des opérateurs du Samu de Strasbourg insultés et menacés

vendredi 11 mai 2018

Mort de Naomi Musenga : Des opérateurs du Samu de Strasbourg insultés et menacés

Depuis 48 heures, les opérateurs du standard du SAMU de Strasbourg reçoivent des menaces : leurs coordonnées ont été diffusées sur internet.

Alors que les opérateurs du Samu de Strasbourg doivent continuer à qualifier les appels d’urgence au 15, ils reçoivent de nombreuses insultes et menaces depuis la publication des circonstances du décès de Naomie Musenga sur le web.
D’autant plus que leurs coordonnées personnelles ont été diffusées.

Des employés traqués sur les réseaux sociaux


Des internautes vraisemblablement mal intentionnés tenteraient de localiser l’opératrice fautive, qui avait moqué les symptômes de la jeune femme finalement décédée, malgré son appel au Samu en décembre dernier.
Le président du syndicat CFTC-Hôpitaux universitaire de Strasbourg a déclaré : « Les collègues ont très peur. L’une d’elles a envoyé un texto pour informer tout le monde que des gens les traquaient sur Facebook pour espérer retrouver l’opératrice concernée ».

La police saisie


Une plainte devrait être déposée par un opérateur du SAMU. Un signalement à la police a été effectué par le directeur général des Hôpitaux universitaires de Strasbourg pour « divulgation d’informations personnelles », rapporte France Info. Rappelons que l’opératrice en cause a été suspendue de ses fonctions et qu’une enquête judiciaire est en cours.

Source: actu17.fr

Aucun commentaire:

Articles à lire aussi