Revue de presse - Peuple de France: Mamoudou Gassama: une récupération politico-médiatique choquante

lundi 28 mai 2018

Mamoudou Gassama: une récupération politico-médiatique choquante


SI LE GESTE DU JEUNE MIGRANT MALIEN, MAMADOU GASSAMA, QUI A SECOURU SAMEDI UN ENFANT SUSPENDU À UN BALCON DANS LE 18E ARRONDISSEMENT DE PARIS, EST INCONTESTABLEMENT COURAGEUX ET MÉRITE D’ÊTRE SALUÉ, LA RÉCUPÉRATION POLITICO-MÉDIATIQUE DE CELUI-CI APPARAÎT TOTALEMENT DISPROPORTIONNÉE, POUR NE PAS DIRE PROFONDÉMENT CHOQUANTE.

On appelle cela un « emballement médiatique », ou l’instrumentalisation bruyante et coruscante d’un fait divers isolé au service d’un discours idéologique : ici le pro-immigrationnisme.
En effet, grâce à une très opportune vidéo du sauvetage de l’enfant diffusée par le Parisien, les pro-migrants tiennent leur «  héros  », leur symbole d’une immigration « chance pour la France » composée d’hommes courageux et altruistes… A l’heure où de plus en plus de français sont confrontés directement aux conséquences délétères de l’immigration incontrôlée et où de nombreux quartiers des cités hexagonales sont peu à peu transformés en bidonvilles, il fallait au moins ça pour « redorer  le blason » des migrants qu’on ne nomme d’ailleurs plus que « réfugiés ».

Ainsi, curieusement, alors que lorsque qu’il s’agit des innombrables faits divers sordides qui frappent quotidiennement les français – agressions, vols, viols, racket, meurtres… – les grands médias sont très soucieux de ne pas évoquer l’origine ethnique ou nationale du ou des coupables, dans le cas de ce sauvetage c’est au contraire avec la plus grande insistance que l’on met aujourd’hui en avant l’origine du « héros ».

Le concert de louanges prend alors des ampleurs délirantes, le jeune malien allant même jusqu’à être invité par le président de la République en personne. De son côté, le maire de Paris, Anne Hidalgo, s’est évidemment fendu d’un tweet dithyrambique et s’est entretenue au téléphone avec le jeune malien qui lui a « expliqué rêver de construire sa vie ici. »

Ainsi le fait divers heureux – un enfant sauvé  par un passant –  se transforme en vaste opération de propagande pro-migrants relayée par SOS Racisme ( ? ? ?) et la France Insoumise.

Pourtant puisque lorsque des migrants violent, tuent, volent, agressent ou rackettent, il est indigne et odieux de faire le lien entre ces faits  et le «  phénomène global » de l’immigration, sous peine d’être accusé de faire de «  l’amalgame  » et de l’insupportable « récupération politique », on aurait pu penser qu’il en était de même quand l’un d’eux sauve un bébé… Ce n’est apparemment pas le cas.




Source: parisvox.info

2 commentaires:

  1. et le voisin qui a soutenu l'enfant ??? et tous ceux qui risquent leur vie pour en sauver d'autres et dont on ne parle pas ????Comme quoi on fait le buzz sur ce qui permet de faire croire au soit-disant "bien vivre ensemble"......

    RépondreSupprimer
  2. le voisin qui aurait pris le temps de remettre ses baskets pour ne pas glisser

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal