Peuple de France: Quand Marlène Schiappa découvre l'islamisation à Trappes

Alerte info

Flash info : Flash info

dimanche 13 mai 2018

Quand Marlène Schiappa découvre l'islamisation à Trappes

La loi islamique s’applique à Trappes. C’est le constat qu’est obligé de faire Marlène Schiappa

La loi islamique s’applique à Trappes. C’est le constat qu’est obligé de faire Marlène Schiappa, la secrétaire à l’égalité femmes-hommes, qui s’est immergée pendant 3 jours à Trappes
, ville des Yvelines, soumise à une forte présence musulmane : elle admet n’avoir vu, en une heure et demi de porte-à-porte que deux femmes en bas des cités :

« En une heure et demie de porte-à-porte en bas des cités, en bas des squares, nous avons vu beaucoup de garçons, beaucoup d’hommes, de huit à 72 ans, des dizaines… Et nous n’avons vu que deux femmes, qui n’étaient pas dans la rue, qui étaient en train de ramener leurs enfants»,

a-t-elle souligné sur l’antenne d’Europe 1, le 6 mai dernier.

Elle reconnaît aussi que les femmes « sont les premières ciblées par la radicalisation religieuse. »

Sans vouloir le dire franchement, ni prononcer le mot ‘islam’, l’expérience qu’elle relate est une démonstration de l’islamisation de la société à Trappes mais aussi dans bien d‘autres banlieues à forte concentration musulmane, issue de l’immigration.

(A partir de la 21e minute)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Lire aussi