Peuple de France: Lettre ouverte aux migrants qui s’imposent en France

Alerte info

Flash info : Flash info

vendredi 11 mai 2018

Lettre ouverte aux migrants qui s’imposent en France

Est-ce trop vous demander de respecter les gens des villes, villages, qui vous accueillent ?

Vous venez en Europe sans y être invité, vous nous imposez votre présence et l’on vous accepte, forcés par l’état. On vous soigne, on vous aide, on vous assiste, on vous loge en priorité, au détriment qui eux restent à la rue, sans soins.
Vous ne fuyez aucun pays en guerre, et les trois quarts d’entre vous se répandent tel un cancer, en France ou en Europe pour bénéficier des aides et avantages sociaux.

Vous trichez, vous mentez vous faisant passer pour des mineurs, alors qu’une foule d’entres-vous ont dépassés les 25 et 50 ans, aux dires des personnes vous accueillant. Est-ce trop vous demander de respecter les gens des villes, villages, qui vous accueillent ?

Vous devriez être reconnaissants de l’accueil qui vous est fait, au lieu de cela, vous tapez, violez, tuez en vous baladant, machettes, couteaux, bâtons à la main. Vous cassez et saccagez tout, rien n’est trop beau ni trop bon, quand les chambres ne sont pas belles la nourriture n’est pas bonne. Vous retirez le pain de la bouche des français, apportez des maladies, gale, peste, etc.

Nous nous posons la question, avec l’argent pour la traversée depuis l’Afrique, vous pourriez y vivre 10 ans tranquilles. Que venez-vous faire dans des pays dont la culture et la religion ne sont pas les vôtres et que vous détestez autant que les gens y vivent. L’Afrique est plus grande que l’Europe, pourquoi ne migrez-vous pas chez vos voisins ? Restez chez vous, et ne venez pas nous imposer vos coutumes, nous n’en voulons pas. Nous sommes Chrétiens, juifs, bouddhistes, protestants, et nous tenons à le rester.

Anne Mariani pour lagauchematuer.fr

1 commentaire:

  1. Je suis entierement d'accord sur ce que vous écrivez !!

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Lire aussi