Revue de presse - Peuple de France: Le directeur de la PAF demande que « les conditions d’octroi des visas aux Algériens soient « durcies »

jeudi 31 mai 2018

Le directeur de la PAF demande que « les conditions d’octroi des visas aux Algériens soient « durcies »

La situation actuelle en Algérie préoccupe très sérieusement Fernand Gontier, directeur central de la police française des frontières.

Devant les membres du « Sénat », il a demandé que « les conditions d’octroi des visas aux Algériens soient « durcies », notamment à cause du très grand nombre
d’immigrés, de nationalité algérienne, présents illégalement dans notre pays mais, et surtout, pour tenter de « fermer la porte » aux centaines de milliers de jeunes algériens dont la seule perspective d’avenir, le seul objectif, est de venir en France…et d’y rester, légalement ou non.

« Les Algériens représentent la deuxième communauté la plus importante en situation irrégulière sur notre territoire. Nous effectuons plus de 10.000 interpellations par an car  beaucoup d’Algériens arrivent, avec des visas temporaires, mais ne repartent pas. D’autre-part, un grand nombre de ressortissants algériens usent de la fraude et de la falsification des dossiers de visas pour obtenir le précieux document de voyage. Nous devons être très vigilants sur les procédures de délivrance des visas car il est très facile d’obtenir un vrai visa avec de faux documents. En Algérie il y a des fraudes évidentes. Des vérifications s’imposent. »

Dans un récent article nous avons démontré la corruption qui se pratique sur une grande échelle en Algérie, pour l’obtention de ces « visas de voyage », jusqu’à l’intérieur même de l’Ambassade de France, et par des organismes « légaux », en toute liberté et même par voie d’annonces publicitaires.

En effet, si d’une manière légale il est devenu nécessaire, vu le nombre en très nette progression des demandes de visas, de patienter plusieurs semaines pour obtenir un rendez-vous, moyennant une somme de 10.000 Dinars, en numéraires et au marché noir, il peut être décroché bien plus rapidement et passer ainsi en priorité.

Des agences officielles se sont investies dans ce marché juteux, et même des particuliers bien placés.

Personne ne souhaite révéler la manière d’obtenir un « rendez-vous » plus rapide, mais un ancien responsable d’une agence TSA, ancien prestataire officiel auprès de l’Ambassade de France, explique : « Vous ne pouvez pas prendre de rendez-vous directement, mais nous oui. Si vous voulez savoir comment, demandez à l’Ambassade de France de vous l’expliquer. »

Interrogées, les autorités françaises en Algérie se sont abstenues de toutes réactions, par rapport à ces pratiques illégales.

Cette corruption au grand jour a, peut-être, été l’une des raisons du tout récent emplacement (Journal Officiel du 11 mai 2018) de l’Ambassadeur de France en Algérie ?

Manuel Gomez

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal