Revue de presse - Peuple de France: Béziers. Debout La France lance un référendum sur l’immigration

samedi 26 mai 2018

Béziers. Debout La France lance un référendum sur l’immigration

Ce jeudi les cadres héraultais de Debout La France (DLF) étaient à Béziers pour présenter le référendum sur l’immigration voulu par Nicolas Dupont-Aignan. 

Michel Colas, secrétaire départemental de DLF pour l’Hérault et membre du bureau national, en donne les tenants et aboutissants :

Un référendum pour réduire l’immigration


Ce référendum fait suite à un constat : « on a un apport important d’immigrés clandestins, il faut que l’on trouve une solution. On ne peut pas accueillir convenablement des gens qui sont dans le besoin si on a en même temps une arrivée trop importante de clandestins » explique Michel Colas

Face à cela, Nicolas Dupont-Aignan veut donc mettre en place un référendum qui repose sur cinq axes :

– Le rétablissement des contrôles aux frontières nationales (abolition des règles de l’espace Schengen) et le renforcement des contrôles des frontières extérieures de l’Union Européenne.

– Le vote chaque année par le Parlement de quotas (nationalité, profession) pour réduire au strict minimum l’immigration légale.

– La sanctuarisation du droit d’asile aux seules personnes vraiment menacées et le placement de tous les demandeurs en centre de rétention administrative le temps de la procédure ; les déboutés devront être systématiquement éloignés du territoire.

– La limitation de l’immigration familiale et l’instauration d’un délai de carence pour l’octroi des aides sociales.

– L’expulsion systématique des clandestins et des ressortissants étrangers ayant commis un crime ou un délit.

« C’est un référendum d’initiative partagée, il faut donc recueillir la signature de 185 élus et de 4,6 millions de nos concitoyens. On ne sait pas si on va les avoir mais ça sera déjà un bon moyen de soulever le problème. On se rend compte qu’en France on a une majorité de personnes, de droite comme de gauche, qui ont la même vision par rapport à l’immigration. Ils ne sont pas hostiles à ce qu’il y ait des immigrés mais là on arrive à un stade où il y a tellement de gens qui arrivent clandestinement qu’il faut trouver une solution ».

Pour parvenir à l’objectif donné, Debout La France a mis en place un site internet pour recueillir des signatures et qui compte déjà plus de 20 000 signataires. « Mais il y a aussi des militants, des sympathisants qui impriment des formulaires pour recueillir des signatures directement sur le terrain ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal