Peuple de France: Les automobilistes à nouveau ponctionnés

Alerte info

Flash info : Flash info

lundi 14 mai 2018

Les automobilistes à nouveau ponctionnés

C’est à partir du 20 mai que la directive bruxelloise de 2014 et traduite en droit français entrera en vigueur. Elle concerne 40 millions d’automobilistes qui devront se plier à des contrôles techniques plus rigoureux.

Le nombre de points contrôlés passera de 124 à 132 mais surtout la défaillance dite critique devra être réparée dans les 24h. L’automobiliste ne disposera plus des deux mois autorisés pour procéder à la réparation.
En clair, faute de réparation, son véhicule devra rester au garage sauf s’il accepte de prendre le risque d’une amende de 135 € et d’une éventuelle immobilisation de son véhicule.

Et quels sont les arguments avancés par les opposants ?


Du côté des professionnels, on redoute des difficultés à faire face à ce surcroît de contrôles et à la pression des consommateurs pour des réparations plus rapides. Tout cela entraînera nécessairement un surcoût estimé à plus de 20 %. Sans parler des contre-visites qui nécessiteront plus de temps et plus d’argent.

Du côté des associations de consommateurs, on dénonce l’objectif mondialiste de la directive européenne qui vise à faire baisser l’utilisation de la voiture et à taxer encore plus les automobilistes. Enfin dans les zones rurales où l’application de la réforme s’avère complexe, il est à craindre que des véhicules ne soient pas réparés ou bien que, faute de moyens, leurs propriétaires soient contraints de laisser leur voiture au garage.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Lire aussi