Revue de presse - Peuple de France: Attentat au couteau à Paris: la très surprenante déclaration de Dalil Boubakeur

mardi 15 mai 2018

Attentat au couteau à Paris: la très surprenante déclaration de Dalil Boubakeur

Dalil Boubakeur
Le recteur de la grande Mosquée de Paris pèse ses mots. Et ceux qu’il a choisis valent leur poids de cacahuètes.

Dalil Boubakeur est une autorité en matière de religion musulmane. Il sait ce qu’est l’Islam. Et ce que n’est pas l’Islam. C’est pourquoi durant longtemps il s’est refusé à toute déclaration concernant les attentats terroristes.

« l’agresseur ne peut se revendiquer d’aucune religion » a-t-il déclaré. 

Tartuffe a trouvé son élève. Le terroriste en effet ne peut se revendiquer ni du catholicisme, ni du protestantisme, ni du judaïsme, ni de l’orthodoxie, ni du bouddhisme… J’ai oublié une religion ? Oui, celle que ne veut pas citer le recteur de la Grande Mosquée de Paris.

Si M. Boubakeur avait des rapports un peu plus étroits avec les notions de vérité et d’honnêteté il aurait pu dire : « l’agresseur ne peut se revendiquer de l’Islam ». Ça aurait été normal et bien. Mais le mot « Islam » ne peut pas ne doit pas être prononcé. Ce serait discriminant, stigmatisant et islamophobe.

Rue Monsigny tout le monde a entendu l’assassin crier : « Allah Akbar ! ». Mais il n’a pas crié suffisamment fort : ses paroles ne sont pas parvenues jusqu’aux oreilles de M. Boubakeur. Il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.

[...]

En savoir plus sur atlantico.fr

2 commentaires:

Brigitte Degardin a dit…

Quel courage !!!!!!

Anonyme a dit…

à expédier de la France - il n'est pas mieux - c un fourbe

Articles à lire aussi