Revue de presse - Peuple de France: Ahmed jugé pour avoir menacé de faire sauter une grenade dans la cathédrale Saint Vincent

Recherche sur le web

mercredi 2 mai 2018

Ahmed jugé pour avoir menacé de faire sauter une grenade dans la cathédrale Saint Vincent

Ahmed a été jugé ce lundi 30 avril en comparution immédiate.


Celui-là même qui samedi matin vociférait dans la cathédrale Saint-Vincent, ivre, et encore une bouteille à la main, « je te sors la grenade, et je vais tout faire sauter », geste à l’appui en direction de sa sacoche, est tout perdu ce lundi 30 avril en comparution immédiate quand la présidente lui demande s’il accepte d’être jugé dans l’instant ou veut un délai pour préparer sa défense.



Du box, il roule des yeux candides vers sa mère qui murmure un « oui ». Mais un « oui » à quoi ? Etre jugé, demander un délai ? Ahmed X, 37 ans et dégrisé, flotte… puis demande un délai.

Il est en état de récidive légale pour les trois préventions, il a 27 condamnations au compteur, dont « 3 pour menaces – de mort, de crimes ou de délits-, et 7 pour vols » synthétise Caroline Locks, substitut du procureur, et puis des violences.

Le prêtre dit que tout le monde est resté calme devant l’irruption avinée du grand Ahmed. Calme oui, mais l’esprit saisi, à cause des menaces et de remarques parfaitement surréalistes sur la lecture fondamentale en ce lieu de culte (« c’est le Coran qu’il faut lire »), par le souvenir encore vif de l’assassinat du père Jacques Hamel en l’église de Saint-Etienne du Rouvray.

Il serait en CDD chez Emmaüs « Un guignol, un imbécile », plaidait maître Varlet la semaine dernière (apologie du terrorisme), maître Diry pourrait sans doute le plaider aussi, mais le prévenu risque de voir les effets de son comportement lui échapper. Ahmed X crache comme un chat en direction de la substitut du procureur, esquissant le geste menaçant. Il sera jugé fin mai.

[...]

En savoir plus sur info-chalon.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi