Revue de presse - Peuple de France: Sondage: 76% des Français veulent un référendum sur l'immigration

www.peupledefrance.com

Recherche sur le web

mercredi 25 avril 2018

Sondage: 76% des Français veulent un référendum sur l'immigration

Et si les électeurs étaient consultés pour décider de la politique migratoire de la France ? L’idée d’un référendum fait son chemin à droite. Mieux, selon le sondage Ifop que nous publions, 76 % d’entre eux y sont favorables.

Comme le montre le sondage Ifop que nous publions en exclusivité cette semaine, 76 % des Français souhaitent être consultés par référendum pour donner leur avis sur la politique migratoire de la France :
83 % des sympathisants LR et 88 % des sympathisants du Front national sont favorables à cette mesure. Il n’est pas jusqu’aux soutiens de Jean-Luc Mélenchon, soucieux de plus de démocratie participative, qui ne demandent massivement son organisation : 93 % des sympathisants de La France insoumise sont favorables à un référendum sur la politique migratoire de la France. Seuls les sympathisants du PS (68 %) et ceux de La République en marche (61 %) manifestent moins d’enthousiasme, encore qu’une grande majorité d’entre eux ne se montrent pas opposés à ce référendum. Un plébiscite !



Les Français rêvent de s’exprimer sur la politique migratoire que devrait conduire le gouvernement. Le pouvoir en place est, lui, beaucoup moins enthousiaste. D’autant plus qu’à lire les enquêtes d’opinion qui se succèdent sur le sujet, les Français se montrent souvent radicalement opposés aux mesures défendues par leurs dirigeants. Dans la dernière enquête de l’Ifop pour l’Express parue en décembre 2017, 
  • 64 % des Français jugent que le rythme de l’immigration en France s’effectue à un rythme trop élevé  
  • 56 % d’entre eux sont opposés à l’obtention automatique de la nationalité française pour les enfants nés en France de parents étrangers  
  • 57 % d’entre eux sont favorables à la suppression du regroupement familial. 


Comment ne pas mesurer l’immense décalage entre les aspirations des Français et les politiques menés par nos dirigeants ? Aussi n’est-il pas étonnant que le chef de l’État se soit gardé de réagir à l’annonce de Nicolas Dupont-Aignan et de Laurent Wauquiez d’en appeler à l’organisation d’un référendum d’initiative partagée. Emmanuel Macron a plus à craindre d’un tel référendum que d’une éventuelle union fantasmée des droites…

[...]

En savoir plus sur valeursactuelles.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Nous avons besoin de vous ! Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi