Peuple de France: Président Macron, AGISSEZ OU PARTEZ ! Le peuple s’impatiente

Alerte info

Flash info : Fusillade à Bruxelles: Salah Abdeslam condamné à 20 ans de prison pour tentative d’assassinat terroristeFlash info

dimanche 8 avril 2018

Président Macron, AGISSEZ OU PARTEZ ! Le peuple s’impatiente

Le processus de la déliquescence française suit son cours. Les Français ont perdu confiance au point qu’ils s’affolent et ne trouvent plus que des simulacres de chefs ! Après Hollande, Macron !

Monsieur Macron ! Redresser l’économie française pour le peuple, pour la France et pour l’Europe face aux défis du 21è siècle.
Pour l’instant, on a assisté à de jolies séances de bricolage budgétaire et fiscal sur le budget 2018 avec d’habiles mais besogneuses manipulations de nos argentiers de Bercy pour respecter la barre des « 3% de Bruxelles » en 2017 et tenter ainsi de donner à notre nouveau Président une honorabilité et une crédibilité depuis longtemps perdues par son prédécesseur et nos Finances ! On sait bien que François Hollande était comptable à la Cour des Comptes et que vous, Emmanuel Macron, aimiez enjoliver les budgets comme le fait aujourd’hui votre Ministre des Finances mais tout de même, il ne s’agit plus à ce stade de « gérer » nos finances en bon comptable public mais bien de les « relever » de leur état catastrophique ! Tout cela est d’une grande légèreté morale et politique sinon le signe d’une irresponsabilité coupable considérant votre nouvelle fonction et celle, il est vrai plus limitée, de vos petits camarades de la « technocrature » des Finances !

Rien en revanche qui touche au cœur du problème, la réduction de la dépense publique, cause principale du blocage de notre économie et de nos finances par le poids qu’elle fait peser sur les entreprises et les particuliers donc sur l’épargne, l’investissement et la consommation et par conséquent, sur la production et l’emploi.

Je suis donc un peu gêné, Monsieur le Président, de vous rappeler encore une fois que le redressement des finances publiques et donc la réforme du secteur public est une affaire vitale pour la France !

Alors Monsieur Macron, quel bilan après un an ? En vérité, pas de réformes ou des « fake réformes », déjà des reculs majeurs et beaucoup d’incertitudes alors que la France va à contresens depuis les années Mitterand et que le redressement de nos finances publiques est vital et urgent ? Monsieur le Président, vous faites du Hollande ! En êtes-vous seulement conscient ?


Je n’ose donc pas vous poser la dernière question : vous sentez-vous capable ou non, de faire face aux nécessités et difficultés politiques, humaines et financières du redressement économique du pays pour le remettre en situation de faire face aux défis du 21è siècle ?

Cadrer sévèrement la problématique « immigration-islam » pour satisfaire aux impératifs nationaux de cohésion sociale, d’identité nationale et de sécurité publique

Le Général de Gaulle avait dit à propos des affaires coloniales et d’immigration post-coloniale, que « lorsqu’une communauté immigrée se plaint d’être mal reçue, c’est qu’elle n’apporte pas que du bien car quand on apporte du bien, on est reçu à bras ouverts » ! Avec l’intensification de l’immigration et en particulier de l’immigration musulmane dans les trois ou quatre dernières décennies, les récriminations et les heurts se sont multipliés entre « indigènes français de souche » et communautés immigrées. La multiplication des cas de désobéissance à l’autorité, de désordre ethnique ou religieux jusqu’à des bagarres avec la police voire des attaques en règle des voyous de quartier cherchant à établir « leur loi » sur « leur territoire » en même temps que les religieux intégristes établissent la leur auprès des populations musulmanes, créent des tensions qui aboutissent de fait, à bannir des quartiers les populations non musulmanes. Les « Français indigènes » deviennent en effet, peu à peu des étrangers sur leur propre territoire et finissent par l’abandonner aux mains des trafiquants et des religieux !


Il est intolérable de laisser se développer cette chienlit dans ces quartiers de « non-droit » ou plus exactement de « droit allogène » qui rejettent la culture française, la loi républicaine et in fine, la France. Il se fait alors impératif de mettre en place et faire respecter strictement un cadrage légal et règlementaire qui permette à l’Etat de maîtriser l’immigration et de garantir à l’avenir que les pratiques de l’islam ne débordent plus de la sphère privée sur la sphère publique et ne troublent plus l’ordre public d’une République laïque et d’une France chrétienne dont la culture, les coutumes et les lois devront dorénavant être respectées par tous les Français, musulmans ou non, et bien entendu par les étrangers.

Vous mettez par ailleurs la France en danger par votre étrange inertie sur le traitement pourtant vital et urgent de la problématique « immigration-islam ! Rien n’est prévu en effet, ni engagé et votre Ministre continue de courir après les évènements sans considération des risques que votre incompréhensible « benign neglect » fait courir à la cohésion nationale et à la sécurité publique. Etes-vous inconscient du problème ? Avez-vous peur ?


Quoi qu’il en soit, Monsieur Macron, la France ne peut plus se permettre de perdre encore cinq années après le désastre du quinquennat Hollande auquel vous avez hélas, largement participé.


LE CHOIX POUR VOUS, VOS MINISTRES ET VOS CONSEILLERS, EST DESORMAIS D’AGIR OU PARTIR … le peuple attend et s’impatiente !

[...]

Lire l'article complet de Alain Teyssonnière de Gramont dans bienpensance-penserfaux.eu

1 commentaire:

  1. macron le cultivateur la france est un pays mur pour la récolte des grosse banques et autres , que les français ne se fassent pas de soucie quand ils auront tout pris rien tout ira mieux .

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Lire aussi