Revue de presse - Peuple de France: Une musulmane française dit à un couple homosexuel : « En Algérie, on vous trancherait la gorge »

dimanche 29 avril 2018

Une musulmane française dit à un couple homosexuel : « En Algérie, on vous trancherait la gorge »

Une femme française musulmane a été condamnée à 4 mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Nanterre pour avoir proféré des insultes et des menaces de mort à caractère homophobe envers un couple dans un supermarché.

Si elle avait été une Française de souche, ou pire, active au sein du Front national, nous pensons que sa sanction aurait été extrêmement sévère, au lieu de cette petite tape sur la main.


Le 12 mars dernier, une banale querelle éclate dans la file d’attente d’une grande surface de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine). Une jeune musulmane agressive, furieuse de voir deux hommes en couple dans la file, les a inondé d’un torrent d’insultes homophobes tout droit importées de la culture des pays arabes…

« Vous les pédés vous n’avez pas le droit de vivre », « En Algérie les mecs comme vous on les égorge », leur jette la jeune femme au visage, sous l’oeil des caissières.

« Oui je suis homophobe et j’assume », hurle la musulmane nourrie à la haine des valeurs de tolérance occidentales.

Car les musulmans et leur haine des homosexuels (l’homosexualité est punie de prison, voire de la peine de mort dans les pays musulmans) ont importé leur homophobie en France qui pourtant, avant l’arrivée massive des Africains et Arabes, était un pays très tolérant – mais vous ne verrez jamais cette statistique, qui suit la courbe des agressions antisémites.

Elle a été poursuivie pour menaces de mort à caractère homophobe, mais comme elle est protégée par le paradigme de la gauche qui a décidé qu’elle fait partie des minorité opprimées, elle a pu aisément s’en sortir en affirmant que ses propos étaient le résultat d’un « simple coup de sang, provoqué par la fatigue due à sa grossesse ». Pardon de le dire, mais une personne normalement civilisée ne menace pas de trancher la gorge des gens dans la file d’attente parce qu’elle est fatiguée : il y a là une dimension étrangère à la tradition française dans cette extrême violence, et qui n’appartient absolument pas à la culture française.

Quand elle a nié être homophobe, affirmant à l’audience : « Je les ai insultés de pédés mais s’ils avaient été gros ça aurait été sales gros ou une blonde, blondasse », le juge l’a certainement regardée avec une extrême bienveillance, et l’on ne peut s’empêcher de supposer, à tort ou à raison, vu l’extrême clémence dont certains délinquants multi-récidivistes d’origine étrangère bénéficient devant les tribunaux, que c’est parce qu’elle est musulmane. La menteuse a également expliqué avoir été traitée de « bougnoule », dans l’espoir de retourner les accusations de haine dont elle devait rendre compte, ce que les témoins de la scène ont tous nié.

« Une menace de mort, c’est dire à la personne qu’elle ne mérite pas d’exister et c’est ce que vous avez fait », a souligné en vain l’avocat des deux parties civiles, car la partie était perdue d’avance.

Evoquant les cinq ans du vote sur le mariage pour tous, l’avocat a fait de la récupération politique, et il a repris le narratif de l’extrême gauche appuyée par l’ensemble des médias sans qu’aucun contradicteur ne soit jamais invité pour redresser le mensonge selon lequel est homophobe toute personne qui s’oppose au mariage homosexuel. L’amalgame entre homophobie et refus du mariage homosexuel était destiné à fermer toute possibilité de débat, car la gauche est totalitaire, elle ne souffre aucune contestation des idées qu’elle a décidé d’imposer, et gare à vous si vous osez prétendre exercer votre droit à la liberté d’expression.

Deux associations de lutte contre l’homophobie s’étaient portées partie civile dans cette affaire, « illustration d’une homophobie tenace, vivace et qui ne doit pas prospérer », a rappelé l’avocat de SOS Homophobie, ce qui est probablement la plus grande hypocrisie que l’on enfonce dans la gorge des Français à qui l’on fait endosser l’homophobie des musulmans sans jamais préciser l’identité des auteurs des agressions homophobes.

« 50% des cas d’homophobie se manifestent par la parole », a ajouté l’avocat de Mousse, une autre association de lutte contre les violences homophobes.

Belle statistique, qui montre que les données existent, et que la proportion de musulmans parmi les auteurs des cas d’homophobie est sans doute parfaitement connue, mais gardée soigneusement secrète.

« C’est une homophobie de tous les jours, représentative de l’homophobie latente en France », a-t-il honteusement souligné, faisant porter sur toute la population française la responsabilité qui ne repose que sur quelques personnes, dont l’origine culturelle demande à être précisée. Mais c’est trop demandé : la gauche pratique le gramscisme, cette théorie communiste du nom de son auteur, qui veut que la gauche doive inventer des victimes pour créer des minorités à défendre, afin de rallier la protestation et la disruption de la société bourgeoise autour de ces causes. Gramsci l’a théorisé au début du siècle dernier, l’extrême gauche qui puise ses idées « progressistes » dans ce qui s’est écrit entre 1870 et 1920, l’applique soigneusement.

« Ma cliente doit répondre de ses actes, pas de l’ensemble des actes homophobes commis en France », a lâché l’avocate de la prévenue, demandant de requalifier les menaces de mort en injure publique, ce que le tribunal n’a pas suivi, mais n’a pas non plus puni comme il se doit.

Outre les 4 mois avec sursis, la jeune musulmane a été condamnée à verser 1.350 euros de dommage et intérêts pour préjudice moral à chacune des victimes et 1.500 euros à chacune des deux associations. Ce qu’elle fera… ou ne fera pas.

© Christian Larnet pour Dreuz.info.

Source : https://voiceofeurope.com/2018/04/muslim-woman-tells-french-gay-couple-they-shouldnt-be-alive-in-algeria-wed-slit-your-throats/

1 commentaire:

  1. homosexuel , homomonothéisme , homoveau d'or , homosocialo , homospilus , tout ça se resemble pour tant .

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal