Peuple de France - Revue de presse française: Montpellier. Ils se font passer pour mineurs isolés et détournent 900 000 € du département de l’Hérault

Alerte info

Flash info : Flash info

jeudi 5 avril 2018

Montpellier. Ils se font passer pour mineurs isolés et détournent 900 000 € du département de l’Hérault

C’est un beau coup de filet qu’a réussi dernièrement la Police aux Frontières (PAF) à Montpellier. Un réseau de passeurs de clandestins depuis la Côte d’Ivoire a été démantelé récemment à Montpellier.



Les mineurs isolés n’étaient pas si mineurs et isolés que ça.

“Récemment, un mineur isolé pris en charge par le conseil départemental de l’Hérault avait indiqué être âgé de 17 ans. Le Département a eu un doute. Des vérifications poussées ont permis d’attester formellement qu’il était âgé de 32 ans, en réalité” explique le procureur de la République de Montpellier, Christophe Barret. A travers cet exemple, c’est une situation qui arrive régulièrement dans la région, des adultes immigrés clandestins se font passer pour mineurs afin de bénéficier du statut très protecteur de « mineur non accompagné » (ex mineur isolé étranger) et détournent ainsi des dizaines de milliers d’euros de fond publics.

Le 16 et 18 avril prochain ce sont cinq de ces « faux mineurs » qui vont être jugés pour escroquerie et fraude sociale. Ces cinq clandestins avaient déclaré avoir entre 15 et 17 ans mais après enquête, la PAF a conclu qu’ils avaient tous entre 18 et 20 ans.

Originaires de Côte d’Ivoire, les cinq individus faisaient partie de la même filière d’immigration clandestine. Les policiers sont parvenus à les démasquer grâce à leurs faux papiers dont certains avaient les mêmes numéros. Les clandestins avaient également prétendu qu’ils étaient orphelins mais l’analyse de leurs téléphones portables a démontré qu’ils appelaient régulièrement leurs parents en Côte d’Ivoire.

900 000 € détournés, le département de l’Hérault porte plainte


Pour le Département de l’Hérault, en charge de l’aide aux mineurs isolés, le préjudice est évalué à 900 000 € dans cette affaire. Le département a déposé plusieurs plaintes.


En 2017, le budget annuel du département consacré aux mineurs isolés étrangers s’élevait à 24 millions d’euros pour 262 individus pris en charge soit 91 000 € par mineur et par an.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

quel beau pays la france , heureusement qu'ils sortent le drapeau de temps en temps pour être sur quand même .

Articles à lire aussi

Soutenez Peuple de France en faisant un don.