Revue de presse - Peuple de France: Michel Onfray : les «collabos» d’aujourd’hui sont ceux qui estiment que l’Islam est une religion de paix, de tolérance et d’amour

jeudi 5 avril 2018

Michel Onfray : les «collabos» d’aujourd’hui sont ceux qui estiment que l’Islam est une religion de paix, de tolérance et d’amour

A l’occasion de la parution de son dernier livre, Miroir du nihilisme : Houellebecq éducateur*, un essai consacré à Soumission* de Michel Houellebecq, Michel Onfray a accordé un entretien au FigaroVox. Extrait :


« Beaucoup ont vu dans ‘Soumission’ une critique de l’islam radical. Vous y voyez plutôt un grand roman de la collaboration. Qui sont les «collabos» d’aujourd’hui?


Ceux qui estiment que l’Islam est une religion de paix, de tolérance et d’amour et ne veulent pas entendre parler d’un Islam de guerre, d’intolérance et de haine. Certes, il existe un islam pratiqué par des gens qui voient en cette religion une coutume familiale ou un signe d’appartenance dans laquelle dominent effectivement la tolérance, la paix et l’amour.


Mais il y a aussi, dans le Coran et dans l’histoire de l’islam, terrorismes inclus, une autre voie qui est celle de la misogynie, de la phallocratie, de l’homophobie, de l’antisémitisme, du bellicisme, de la guerre qui constituent des valeurs à exporter par le djihad guerrier.

Le collaborateur ne veut voir que le premier islam en estimant que le second n’a rien à voir avec l’islam. Le Coran est un livre dont les sourates justifient aussi bien le premier que le second islam.Concrètement, ces collaborateurs sont les islamo-gauchistes qu’on trouve ici ou là au NPA, dans la France Insoumise, dans l’aile gauche du PS, au PCF, ou à EELV. Il y en a également dans l’aile gauche des Républicains – chez les juppéistes par exemple.

4 commentaires:

  1. Bravo Monsieur Onfray c'est tout à fait cela !

    RépondreSupprimer
  2. la tolerance ;la paix :l amour c est ce que l imam ordinaire et discret prechesans elever la voix pour que tous les mussulmans n entendent pas!mais il parlera beaucoup plus fort lorsqu il va donner sa façon de vivre avec ses femmes soumiseset toujours obeissantes !alors pour moi la misogynie vient en tete des signes d appartenance a un Islam a exporter!en tenant ce genre de discourt il parviendra meme a convertir les plus naifs a sa cause ;et les plus naifs convertis deviendront les plus dangereux c est une theologie tellement simple qu ils arrivent a convertir les athees les plus endurcis!

    RépondreSupprimer
  3. La question qui se pose sur le Coran est pourquoi le message est-il violent ? Et dans quel but ? Le message a été adressé à un peuple, dans un temps donné (7ème siècle ) en fonction de la mentalité de ce peuple... qui Mahomet avait devant lui ? Une population de barbares non éduqués qui n'avait qu'une volonté celle de l'exterminer... le travail d'interprétation de l'islam du texte sacré du Coran doit se faire aujourd'hui au regard de l'évolution des mentalités pour conserver le message universel qu'il contient et que les adeptes de la vérité ont toujours pratiqué depuis la nuit des temps... n'oublions pas que le véritable djihad est celui de la lutte contre son soi impérieux et la maîtrise de soi et renvoie le croyant à une pratique individuelle de connaissance de soi dans le but de se perfectionner. La guerre menée en son temps par les islamistes ne fut qu'un aléas comme les croisades dans le christianisme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'apprécie beaucoup votre analyse mais la question que je pose est pourquoi et quelle importance ont les hadiths qui se déroulent, si je comprends bien, des siècles après le 7ème siècle, donc après la barbarie qui sévissait. De plus la barbarie a toujours sévi dans tous les peuples, ceux de l'islam y compris et elle ne semble pas s'arrêter d'ailleurs, ni dans l'islam, si dans le judaïsme et d'autres "religions".

      Supprimer

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal