Revue de presse - Peuple de France: Pour Macron, plus facile d’aller bombarder la Syrie que de rétablir l’ordre républicain dans les banlieues

mardi 17 avril 2018

Pour Macron, plus facile d’aller bombarder la Syrie que de rétablir l’ordre républicain dans les banlieues

Il est visiblement plus facile d’aller bombarder la Syrie que de rétablir l’ordre républicain dans les banlieues, dans les facs ou à Notre Dame des Landes !


Macron se pose en défenseur du droit international à coups de missiles de croisière contre un Etat souverain qui ne nous a jamais agressés, mais se montre incapable de rétablir l’Etat de droit sur le territoire français, par peur des anarchistes hors la loi.


Cette faiblesse de l’exécutif face à une poignée de crasseux et de casseurs venus de France et d’Europe pour occuper la Zad est bien la preuve que Macron ne maîtrise plus la situation.

NDDL, c’est la bande Gaza.

Ce manque de courage politique, par peur d’une bavure, met en danger nos gendarmes qui alignent déjà 60 blessés et encourage la violence des zadistes qui sont assurés de l’impunité. C’est irresponsable de la part de l’exécutif.

Nos gendarmes et policiers n’ont pas le droit de riposter, encaissant les coups, les projectiles, les fusées, les cocktails Molotov et les engins explosifs artisanaux, lancés par des agresseurs hyper violents venus pour en découdre et pour tuer du flic.

Depuis la tragédie de Sivens, le pouvoir est tétanisé et les rebelles le savent.

Combien de peines de prison ferme seront prononcées pour violences contre les forces de l’ordre ? Aucune.

Combien de casseurs qui émargent au RSA seront privés de leurs droits sociaux ?

Aucun.

Le contribuable finance le social  de ceux qui veulent détruire la République et imposer leur propre loi. C’est scandaleux.

2500 gendarmes en opération sur la Zad, c’est 300 000 euros par jour uniquement en logement et indemnités de déplacement ! Sans parler des dégâts causés.

Allons nous maintenir 20 ou 25 escadrons de gendarmerie mobile à NDDL pendant des mois, parce que le gouvernement a peur de punir sévèrement les casseurs ?

Sachant qu’il y a environ 110 escadrons, déjà bien occupés sur tout le territoire métropolitain et outre-mer, ça va vite se compliquer.

Il va être temps de sévir car c’est le règne de l’impunité. Où est cet Etat de droit dont se gargarise le président à chaque interview ?

Aux yeux du pouvoir et de nos juges, il est 100 fois plus grave de dénoncer les dangers de l’immigration et de l’islamisation du pays que de chercher à blesser et tuer les gendarmes ou les policiers, bêtes noires de l’ultra-gauche et des blacks blocs.

Voilà 10 ans que des hors-la-loi occupent illégalement le terrain et Macron ne cesse de leur donner des délais supplémentaires pour aider le dialogue.

L’inénarrable Collomb vient de déclarer sans rougir :

« Nous rétablissons chaque jour l’ordre républicain parce que la force doit rester à la loi » !

On croit rêver.

Il y avait une centaine de zadistes agressifs et déterminés il y a huit jours, et ils sont 700 aujourd’hui venus  de toute la France et d’Europe  pour en découdre.

Collomb nous prend vraiment pour des c…

Les hors-la-loi, assurés de l’impunité la plus totale, parient sur le départ des gendarmes pour reconstruire leurs taudis et attendent des renforts.

A Nantes, même combat.

6000 personnes ont défilé en soutien aux zadistes.

Voilà où mènent la faiblesse de l’Etat et le laxisme judiciaire. Cela mène à la contestation de l’ordre républicain, assimilé au fascisme, rien que ça, et au soutien massif des activistes hors la loi.

C’est le règne de l’anarchie.

Vitrines cassées, pillages, poubelles incendiées, commerces dégradés, mobilier urbain saccagé.

C’est l’image de la France macroniste. Le laisser-faire et le renoncement permanents.

Le manque de courage de Macron face aux zadistes est consternant.

Que fera-t-il face à une insurrection de nos banlieues, de type 2005 puissance 10 ?

Nous assistons depuis quelques jours à un étalage d’impuissance de l’exécutif des plus inquiétants.

Jacques Guillemain pour ripostelaique.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal