Revue de presse - Peuple de France: Macron sur TF1. Un président « hors sol » et « condescendant » : les réactions fusent

Recherche sur le web

jeudi 12 avril 2018

Macron sur TF1. Un président « hors sol » et « condescendant » : les réactions fusent

Capture d'écran TF1.

Emmanuel Macron donnait sa troisième interview télévisée ce jeudi dans le 13 heures de Jean-Pierre Pernaut. Peu après son passage, les réactions politiques n’ont pas manqué.

Les réactions politiques ont fusé peu après l’interview d’Emmanuel Macron dans le 13 h de Jean-Pierre Pernaut délocalisé dans une école de la commune de Berd’huis.

Le premier secrétaire du Parti socialiste, intronisé ce week-end à Aubervilliers, a regretté néanmoins que le président n’entende pas les griefs des Français : « quels que soient les reproches qui lui sont faits, le président n’entend pas changer quoi que ce soit. Il parle beaucoup, il n’entend pas beaucoup et, en réalité, il fait ce qu’il veut seul. Il y a un point sur lequel il a raison : les riches n’ont pas besoin d’un président. La vérité, c’est que, malgré tout, ils en ont un. »

Jean-Luc Mélenchon a peu apprécié l’interview d’Emmanuel Macron, estimant sur Twitter que « Macron soliloque : un catéchisme hors-sol ». « Derrière Trump, #Macron s’en va en guerre. Une erreur tragique pour la France »

Les Républicains ont, quant à eux, préféré dénoncer l’arrogance d’un président déconnecté de la réalité des Français. Bruno Retailleau, président du groupe LR au Sénat, a estimé que « le président de la République est venu dire aux Français qu’il avait raison sur tout, qu’il savait tout et que les Français inquiets ne comprenaient rien ».

À la droite de la droite, Nicolas Dupont-Aignan et Florian Philippot semblent plus que jamais sur la même ligne : « Emmanuel Macron s’est livré à un interminable exercice d’autosatisfaction. […] Il a enchaîné « en même temps » la « câlino-thérapie » et les fins de non-recevoir aux demandes des Français » a estimé le président de Debout La France, ex-Premier ministre potentiel de Marine Le Pen à la présidentielle. Florian Philippot, qui a récemment quitté le parti pour lancer Les Patriotes a dénoncé lui aussi l'« autosatisfaction du président » qui « est à son comble »

[...]

En savoir plus sur ouest-france.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi