Revue de presse - Peuple de France: Immigration, violences, justice: "cette France est devenue folle et nos concitoyens continuent de se taire !"

Recherche sur le web

jeudi 19 avril 2018

Immigration, violences, justice: "cette France est devenue folle et nos concitoyens continuent de se taire !"

Deux ados de 15 ans de Choisy-le-Roi ont été présentés ce mardi matin à un juge des enfants pour quatre vols avec violences sur des personnes en raison de leur ethnie.

 Cette bande de Choisy-le-Roi (Val-de-Marne) ne ciblait que des Asiatiques car ils étaient censés transporter de grosses sommes d’argent.
Mais, finalement, c’est pour un butin dérisoire que quatre femmes ont été agressées ces derniers jours à Vitry-sur-Seine (Source) Le plus grand de ces mineurs mesurait 1,95 m. On pense qu’il ne venait pas du Berry !

Quid de ces ados comme ils disent ! Des mal éduqués par leurs parents, des abandonnés journaliers aux délinquants des quartiers, des p’tits cons des Cités bien connus des services de police, des multi récidivistes condamnés par notre belle et bonne justice qui trouvent qu’être juste c’est réactionnaire et raciste, et que finalement, c’est la société qui est coupable, que les retraités qui se défendent sont d’abominables salauds, que la police n’a qu’une idée en tête, les persécuter !

Tant pis si la notion de mineur date un peu, qu’elle s’adressait à des gamins en culotte courte qui avaient encore un peu peur de la police.

Tant mieux pour les mineurs abonnés aux sites de violence et de culs, qui trouvent normal de vivre sur la bête sociétale, participent à la vente de la drogue dans les cités, aident à faire la peau à la concurrence, et ne rechignent pas à violer dans des tournantes du quartier où tabasser les gamines qui ne portent pas le voile.

Il est loin ce gamin, ce Gavroche de Victor Hugo tombé par terre par la faute à Voltaire, la tête dans le ruisseau par la faute à Rousseau. Il est loin ce Jean Valjeanparti au bagne pour un morceau de pain volé, quand il avait faim, aurait pu chanter Brassens ! Je ne regrette pas ce temps là, plein d’injustice et d’inégalité, mais je regrette que notre société est basculée dans le laxisme qui se révèle comme une vraie dictature de la racaille.

Ces mineurs-là, sont abreuvés aux allocations familiales de leurs parents tout juste arrivés, ou pas depuis longtemps de la brousse, du village natal, du bidonville de Tunis, d’Alger, de Bamako, de Dakar, Saint Louis et sous perfusion des APL, CMU, et autres aides diverses et variées ! Des gamins nés avec la haine de la France, et de la démerde.

Ils ne vont plus à l’école et les professeurs s’en tapent ou se désespèrent. Ils ne sont et ne seront jamais armés pour s’inscrire dans un parcours scolaire. Ils n’auront aucune chance pour s’insérer dans la société et n’ont de perspectives, que le foot, Karim Benzema comme exemple, la violence, le vol et la drogue. Ils ont la télé, les séries américaines, les copains des cités, et le fric facile comme guetteur. Comme tous les gamins, ils ont l’éternité devant eux jusqu’au jour où une balle les arrête nette, où que les flics au bout de la trentième arrestation, finissent par les mettre en taule où ils serviront de chair fraîche à sodomiser par des caïds plus fort qu’eux, ou à se faire islamisés. Voire les deux !

Comme ce n’était pas suffisant, on y ajoute dans la définition de mineurs, des hommes de 20 à 30 ans débarqués d’Italie, venus de Syrie, d’Afrique subsaharienne, ou d’ailleurs parce que les examiner sérieusement et médicalement c’est plus coûteux que de leur donner le statut de mineurs. Ainsi donc, ils pourront faire venir leurs parents, leurs frères et leurs sœurs et comme nous n’avons pas les moyens où la volonté de vérifier leurs liens familiaux, nous aurons sans doute une famille à rallonge aux frais de la France.

La France part en quenouille, se détricote et s’africanise. Dans les transports, la langue Française se fait rare et de Montmartre à la Gare du Nord comme je l’ai lu il y a peu, il n’y a plus guère de blancs.

Pendant ce temps-là, des conférences et réunions d’été décoloniaux s’organisent dans le plus grand silence des autorités, des associations racistes, et désormais, s’ajoutent des conférences interdites aux blancs qui se font dans la Fac occupée de Tolbiac. On notera que la députée des Insoumis Danielle Obono s’est pavanée devant la Fac en soutien aux racistes anti blancs. Elle devrait se pencher sur l’idée que la race noire n’est pas plus supérieure, et se dire que les noirs ne sont pas si différents dans leurs comportements, si j’en juge par l’acteur du film raciste anti Blanc Black Panters Patrick Shumba Mutukwa qui s’est fait rattraper par les réseaux sociaux pour son activité d’acteur porno pour films d’homosexuels !

La police qui est aux ordres d’un Préfet devenu muet, n’intervient pas dans cette Fac de Tolbiac pour que cesse ce trouble manifeste à l’ordre public. Pas plus que la Justice d’ailleurs alors que pour les acteurs de la résistance, les Pierre Cassen, les Nicolas Dupont Aignan, Marine Le Pen, les cinq identitaires, sont lourdement condamnés pour avoir exercé leur droit à la libre expression !

Deux poids deux mesures ! Les mineurs restent libres ou sous contrôle judiciaire ce qui revient au même, des retraités sont lourdement condamnés, ainsi que des patriotes ! Quant à l’islamisation, tout va bien, elle suit son cours dans l’indifférence générale ! Ce monde, cette France est devenue folle et nos concitoyens continuent de se taire !

Gérard Brazon pour lagauchematuer.fr

1 commentaire:

  1. le pays france serait devenu un pays d'escroc qui cache la réalité aux crédules .

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi