Revue de presse - Peuple de France: Gard : Le collectif Refugees Welcome dénonce des conditions de vie dégradées dans l'ancien hôtel Formule 1

mardi 24 avril 2018

Gard : Le collectif Refugees Welcome dénonce des conditions de vie dégradées dans l'ancien hôtel Formule 1

Un centre d'hébergement Pradha. Image d'illustration.
Le Pradha - l'ancien hôtel Formule 1 - a été racheté par le réseau Adoma (anciennement Sonacotra). Y sont hébergés des adultes dont des familles et leurs enfants scolarisés au collège du Mas-de-Mingue ou à l'école de Marguerittes.

Pendant trois semaines, “les résidents dont des familles, des enfants, des bébés, des personnes âgées ou malades n'ont pas eu d'eau chaude”, constate le collectif Réfugiés bienvenue Nîmes.

Lundi 23 avril, lors de notre visite, l'eau chaude était de retour. “Nous nous organisons pour le ménage”, confie Aliou. Car, selon le collectif, “une seule employée fait le ménage mais pas tous les jours. Les sanitaires sont en mauvais état. Sur les quatre cuisines prévues pour la centaine de résidents qui préparent leur repas, seules deux sont en état de marche.”

Enfin, “les réfugiés se plaignent de ne pas être accompagnés pour des rendez-vous cruciaux en préfecture ou dans des services médicaux... Les gens sont angoissés, déprimés, exaspérés...», rapporte le collectif qui en appelle aux services de protection de l'enfance, des femmes ainsi qu'à la préfecture et au défenseur des droits.

[...]

En savoir plus sur midilibre.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal