Revue de presse - Peuple de France: Ils crient «Allah Akbar» en gare de Saint-Brieuc et menacent de mort un agent

Recherche sur le web

mercredi 11 avril 2018

Ils crient «Allah Akbar» en gare de Saint-Brieuc et menacent de mort un agent

Deux hommes ont proféré des menaces et tenu des propos hostiles à la France.


Ce mardi vers 11h45, en gare de Saint-Brieuc, deux hommes très excités, porteurs de bagages, s’en sont pris à un guichetier en lui lançant : « Vous nous voulez du mal ! ».


Vent de panique en gare


Après un aller-retour vers le quai, les deux individus ont hurlé « Allah Akbar ! » suivi de propos hostiles à la France et à la religion catholique. Un comportement qui a effrayé les usagers présents dans le hall.

Un employé intervient


Témoin des faits, et ne sachant pas ce que leurs bagages pouvaient contenir, un employé a courageusement repoussé les deux hommes surexcités vers le quai. Il a été pris a partie et menacé de mort.

Trafic interrompu, intervention de la police


Le chef de gare a fait interrompre la totalité du trafic ferroviaire par précaution, et ordonné une évacuation d’une partie de la gare. La police a été immédiatement alertée. Une quinzaine de fonctionnaires de police sont intervenus et ont mis en place un périmètre de sécurité.

Déjà connus des services de police


Les deux suspects ont été interpellés vers 12h05. Leurs bagages ont été fouillés, ainsi que le hall et les alentours de la gare. Les recherches de matériel suspect sont restées vaines. Le trafic a repris dix minutes plus tard. Les suspects, âgés de 23 et 32 ans ont été placés en garde à vue pour « apologie du terrorisme, menaces de mort et rébellion » au commissariat local. Ils étaient déjà connus de la police, et le plus jeune pour des faits similaires.

Internement en psychiatrie


Le médecin qui les a examinés dans le cadre de la mesure de garde à vue a demandé leur internement en hôpital psychiatrique. L’employé menacé de mort a déposé plainte, rapporte Le Télégramme.

Source: actu17.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi