Peuple de France - Revue de presse française: Des cours d’arabe et de turc proposés à la rentrée dans les écoles primaires d’Évreux

Alerte info

Flash info : Flash info

mardi 3 avril 2018

Des cours d’arabe et de turc proposés à la rentrée dans les écoles primaires d’Évreux

Enseignement. Les élèves scolarisés en primaire à Évreux se voient proposer à nouveau des cours de langues étrangères en plus de l’enseignement obligatoire. Seules deux seront proposées en septembre.

«Notre fille est en classe de CP à Paul-Bert, elle nous a rapporté un formulaire de son école pour savoir si nous serions intéressés par des cours d’arabe ou de turc, explique ce parent d’élèves, domicilié à Évreux, un peu surpris de cette proposition.
Pourquoi ne proposer que ces deux langues et pas d’autres ? » Ces heures de langues étrangères s’inscrivent dans le cadre du dispositif de l’Éducation nationale baptisé Elco, comme Enseignements de langue de culture et d’origine.


Un autre parent d’élève, qui souhaite rester anonyme, déclare : « Enseigner l’anglais, je comprends, c’est absolument indispensable avec la mondialisation. L’anglais permet de voyager et de travailler partout dans le monde. Ce n’est pas le cas du turc ni de l’arabe ».

Ces cours de langues d’origine peuvent-ils être un vecteur de communautarisme ? : « Je ne sais pas si le sujet prête à polémique mais il pose évidemment des questions, déclare Jacques Caron. Est-il normal que ces cours, dispensés hors temps scolaire, soient donnés dans des bâtiments de l’Éducation nationale ? Qui plus est, par des enseignants qui ne sont pas issus de l’Éducation nationale. Quelle est la réalité de l’évaluation par l’Éducation nationale des enseignants délégués pour assurer les cours d’arabe et de turc ? ».

[...]

En savoir plus sur paris-normandie.fr

Aucun commentaire:

Articles à lire aussi

Soutenez Peuple de France en faisant un don.