Revue de presse - Peuple de France: Chaque français paye 55 euros d’impôt pour payer les retraites des agents de la SNCF. Qui évoque ces chiffres ?

Recherche sur le web

dimanche 8 avril 2018

Chaque français paye 55 euros d’impôt pour payer les retraites des agents de la SNCF. Qui évoque ces chiffres ?

Les retraités défendent majoritairement le projet de réforme de la SNCF à plus de 60%. 


Les retraités sont les plus hostiles aux grèves de la SNCF ! 
60%  des retraités pensent que la grève à la SNCF n’est pas justifiée. C’est la catégorie de français qui est la plus hostile au mouvement des cheminots. Seulement 34% des retraités sont solidaires des grévistes. 3 retraités sur 4 pensent que le gouvernement va tenir bon et qu’il gagnera le combat face aux cheminots. Il semble donc difficile de parler de convergence des luttes, les retraités ne voient aucune corrélation entre la hausse injuste de la CSG et le statut des agents des chemins de fer. Et vous, qu’en pensez-vous ?

Les retraités défendent majoritairement le projet de réforme de la SNCF à plus de 60%. 

Les retraités ont peut-être en tête quelques chiffres sur la situation à la SNCF: 3,3 milliards de déficit pour les retraites des cheminots ! 274 000 retraités de la SNCF et 175 000 agents en activité. L’équation est insoluble: les cotisations rapportent chaque année 2 milliards et les pensions des agents de la SNCF se montent à 6 milliards ! Ce qui fait quand même 14598€ par agent à la retraite versé par l’Etat.

Non, ce ne sont pas des chiffres venus de l’imagination de seniors farfelus. Il faut lire en intégralité le rapport sur les retraites et dans le chapitre Régimes sociaux de retraite on découvre la ligne: Régimes sociaux et de retraite des transports terrestres avec le montant suivant 4 038 730 778 €. Plus de 4 milliards d’euros c’est beaucoup.

Chaque français paye 55€ d’impôt pour payer les retraites des agents de la SNCF chaque année, ça fait cher le billet de train. Et si on creuse un peu plus cette question, nous pouvons nous rendre compte que selon la Caisse nationale d’assurance vieillesse, en 2014, l’âge moyen de la retraite s’est ainsi établi  à 55,1 ans à la SNCF, contre 62 ans pour le régime général des retraites.

Mais qui évoque ces chiffres ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi