Revue de presse - Peuple de France: Belgique: Charia, ségrégation sexuelle dans les bus, le programme interpellant du parti Islam

Recherche sur le web

samedi 7 avril 2018

Belgique: Charia, ségrégation sexuelle dans les bus, le programme interpellant du parti Islam

À désormais six mois des élections communales, le parti Islam a dévoilé quelques pans de son programme aux journaux du groupe Mediahuis. 


Outre l'établissement d'un État islamique en Belgique ainsi que l'instauration de la charia, la formation politique islamiste propose également de séparer les hommes et les femmes dans les transports publics.


Fondé en 2012, le parti Islam avait créé une mini-sensation lors du scrutin communal de cette même année en obtenant un siège de conseiller communal à Molenbeek et un autre à Anderlecht. Six ans plus tard, le parti vise désormais plus haut, et plus loin. En effet, en plus de 14 des 19 communes bruxelloises, Islam sera présent dans six communes de la province de Liège (Liège, Verviers, Herstal, Ans, Saint-Nicolas et Dison) et envisage de monter des listes à Namur, Mons et Charleroi.

Instaurer la charia sans toucher à la Constitution

L'objectif ultime du parti reste néanmoins l'établissement d'un véritable Etat islamiste en Belgique, après y avoir instauré la charia. C'est ce qu'a confirmé le trésorier d'Islam Redouane Ahrouch aux journaux du groupe Mediahuis.

Des transports en commun séparés

On apprend également dans cet entretien que le parti islamiste souhaite séparer les hommes et les femmes dans les transports publics. Une proposition qui ne serait pas motivée par la religion, assure Ahrouch, lui-même conducteur de bus à la Stib, mais par les nombreuses plaintes de femmes pour harcèlement que l'homme affirme recevoir régulièrement.

Theo Francken: "Ce parti Islam me révolte"


"Dans leur monde régi par la charia, les femmes n'ont pas de droits. Et cela commence avec une ségrégation dans le transport public. Ce parti ISLAM me révolte. C'est pour cette raison que @SafaiDarya et des milliers d'autres femmes ont dû fuir d'Iran. C'est cracher sur l'Europe", a dénoncé sur Twitter -et en français- Theo Francken.

[...]

En savoir plus sur  7sur7.be

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi