Revue de presse - Peuple de France: 2017, année record des fraudes aux allocations familiales

www.peupledefrance.com

Recherche sur le web

vendredi 27 avril 2018

2017, année record des fraudes aux allocations familiales

Les prestations les plus soumises à fraude sont les minimas sociaux (RSA, prime d'activité, 72%), devant les aides au logement (20%) et les prestations familiales (8%).

45.100 cas de fraude aux prestations ont été détecté en 2017, soit un taux de fraudeurs en hausse de 5,7% par rapport à 2016.
Ce pourcentage a été cependant modéré grâce à un effort soutenu de contrôles, selon les chiffres publiés jeudi.

Cette somme représente 0,4% des 70 milliards d'euros de prestations versées par les Caf à 12,5 millions d'allocataires, selon les chiffres présentés par Vincent Mazauric, directeur général de la Caisse nationale d'allocations familiales (Cnaf). Par rapport à 2012, le nombre de fraudes détectées a été quasiment multiplié par trois, une hausse due aux progrès réalisés par les Caf dans la détection, a souligné Vincent Mazauric lors d'une conférence de presse. 

Au total, 1,2 milliard d'euros ont été "régularisés" en 2017, dont 72% de sommes remboursées par des allocataires qui avaient trop perçu, soit en raison de fraude (les 291 millions d'euros), soit en raison d'erreurs involontaires (511 millions d'euros). Les 28% restants (316 millions d'euros) sont, à l'inverse, des sommes d'argent versées par les Caf au titre de prestations auxquelles les allocataires avaient droit, mais qu'ils n'avaient pas perçues. 

Les cas de fraude sont pour leur part sanctionnés, selon leur gravité, par des avertissements, des pénalités financières ou, plus rarement, par des poursuites pénales. Les prestations les plus soumises à fraude restent les minimas sociaux (RSA, prime d'activité, 72%), devant les aides au logement (20%) et les prestations familiales (8%). 

[...]

En savoir plus sur lexpress.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Nous avons besoin de vous ! Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi