Peuple de France: L'humoriste controversé Yassine Belattar sollicité par l’Elysée pour intégrer le Conseil présidentiel des villes

Alerte info

Flash info : Flash info

mercredi 14 mars 2018

L'humoriste controversé Yassine Belattar sollicité par l’Elysée pour intégrer le Conseil présidentiel des villes

Yassine Belattar. Capture écran LCI Youtube.


L’humoriste, habitué aux polémiques médiatiques, était récemment allé chercher du réconfort auprès de son « frère » Emmanuel Macron.




Le Conseil présidentiel des villes, lancé en faveur des « quartiers populaires » par Emmanuel Macron en novembre, a organisé une première réunion, ce mardi, à l’Elysée, avec ses futurs membres et Anne de Bayser, secrétaire générale adjointe de l’Elysée, rapporte le Bondy Blog, qui précise que l'humoriste Yassine Belattar fait partie des personnalités sollicitées.

Ce conseil est censé « créer et rassembler des personnes issues des quartiers populaires, de tout âge, de tout profil et animées par un engagement et reconnues pour leur expertise. Elles seront chargées de nourrir la réflexion du président de la République sur la politique de la ville », indique le cabinet présidentiel, cité par le média en ligne.


Un humoriste controversé proche de Macron


Pour rappel, l’humoriste controversé Yassine Belattar avait été interpellé, le 20 février, aux Mureaux, dans les Yvelines, tout près de la médiathèque où le président de la République était en déplacement avec la ministre de la Culture Françoise Nyssen. Il avait alors été placé en garde à vue pendant quelques heures après avoir insulté un policier, puis remis en liberté.

Accusé en décembre dernier par Marianne d'entretenir « le déni de l'islamisme comme le discours sur “les Blancs” et les autres », il était allé chercher du réconfort auprès du chef de l’État. Il avait alors envoyé le SMS suivant à son « frère » (sic) Macron : « Visiblement, c’est une nouvelle guerre que lance ce journal, je suis au fond du trou. » Réponse par texto du président de la République : « T’obsède pas. Continue. Les critiques suivent le talent. »

[...]

En savoir plus sur valeursactuelles.com

1 commentaire:

Participer à la discussion

Lire aussi