Revue de presse - Peuple de France: Agression à la sortie d'une synagogue du Val-d'Oise : le caractère antisémite n'est pas retenu

Recherche sur le web

samedi 3 mars 2018

Agression à la sortie d'une synagogue du Val-d'Oise : le caractère antisémite n'est pas retenu

Les quatre adolescents soupçonnés d'avoir agressé un jeune garçon juif aux abords d'une synagogue ont été mis en examen vendredi 2 mars pour violences en réunion aux abords d'un établissement scolaire. Le caractère antisémite de leurs agissements présumés n'a pas été retenu par le juge des enfants.




Ils sont accusés d'avoir agressé un jeune qui sortait de la synagogue, à Montmagny (Val-d'Oise). Les quatre adolescents suspects ont été mis en examen mais, annonce ce samedi 3 mars le parquet de Pontoise, le caractère antisémite des violences n'a pas été retenu. 


La qualification retenue à l'encontre des quatre mineurs âgés de 14 à 15 ans est celui de "violences en réunion aux abords d'un établissement scolaire" - la "synagogue" étant un centre culturel et cultuel hébergeant une école. Mais dans cette affaire, le juge des enfants n'a pas retenu la circonstance aggravante de violences commises en raison de la religion de la victime, alors même qu'il s'agissait du motif de leur garde à vue.



Des insultes antisémites



Ces quatre jeunes sans antécédents judiciaires, laissés sous liberté surveillée, sont accusés d'avoir agressé un garçon de 14 ans vers 20h mercredi 28 février, à la sortie d'un office où était célébrée la fête de Pourim. La victime avait relaté avoir eu une première altercation dans un parc voisin de la synagogue, deux heures plus tôt, alors qu'il jetait des pétards en compagnie de son frère et de sa sœur. Un groupe de huit jeunes l'auraient alors traité de "sale juif".

Puis, alors qu'il avait quitté le lieu de culte avant sa famille, il aurait été encerclé par une dizaine de jeunes qui lui auraient donné des coups, notamment avec une branche d'arbre, cassé ses lunettes et volé sa kippa tout en proférant des insultes antisémites, selon une source proche de l'enquête.

[...]

En savoir plus sur lci.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi