Revue de presse - Peuple de France: Retraités en colère : c’est maintenant leur épargne qui va être touchée

Recherche sur le web

dimanche 18 mars 2018

Retraités en colère : c’est maintenant leur épargne qui va être touchée

Les retraités, qui sont aussi des épargnants subiront donc la double peine, car ce sont tous les revenus de l’épargne qui vont être touchés, à l’exception de quelques placements protégés comme le Livret A et l’ex-CODEVI.



J’ai assisté à la manif du 15 mars contre la diminution des retraites. Ils étaient plusieurs milliers à battre le pavé, à l’appel de quelques syndicats parmi lesquels la CGT, FO, la CFE/CGC appuyés par le Parti Communiste Français et les Insoumis de Mélenchon.

Les retraités-militants ont découvert le parcours bien connu des abonnés de la Manif Pour Tous : un parcours allant de Montparnasse aux Invalides, en passant par la rue de Varennes : un circuit traversant les beaux quartiers résidentiels du 8earrondissement, qui surtout ne risquait pas d’attirer l’attention des Parisiens ! Monsieur le Préfet, cachez ces manifestants que nous ne saurions voir !
Baisser les retraites alors que l’inflation avoisine 2%, il fallait le faire ! Certains slogans non officiels dont je raffole, montraient bien que les gens avaient compris à quelle sauce ils allaient être mangés.

S’indigner de la baisse du pouvoir d’achat des retraités au prétexte « qu’ils en ont bien assez », c’est bien, mais il est dommage que la protestation se soit limitée aux seules retraites. En effet, l’augmentation de la CSG participe d’une politique d’augmentation des prélèvements obligatoires, via la fiscalité. Elle touche non seulement les retraites mais aussi tous les revenus dits du « capital », ce mot tabou pour les organisateurs de la manif qui ne voient en lui que la spéculation boursière et le CAC 40 ! Sales riches !

Les retraités, qui sont aussi des épargnants subiront donc la double peine, car ce sont tous les revenus de l’épargne qui vont être touchés, à l’exception de quelques placements protégés comme le Livret A et l’ex-CODEVI. L’impact est moins visible car la ponction n’intervient qu’en fin d’année mais n’en est pas moins réel. Ainsi, les intérêts des Plans Epargne Logement, Plans Epargne Entreprise, comptes à termes, Plans Epargne en Actions, Plans Epargne Retraite, seront touchés. Et il faut aussi ajouter à la liste, les plus-values immobilières, les revenus locatifs, et surtout les placements en euros des assurances-vie, le placement préféré des Français !

Dans ce contexte, on se demande où étaient les principaux acteurs concernés ?
Les partis de droite qui tapent sur Macron ? Aux abonnés absents !
Les associations de contribuables ? Aux abonnés absents !
Les associations d’épargnants ? Aux abonnés absents !
Il est vrai qu’il était difficile d’imaginer un rassemblement plus large sous l’égide du PCF et des Insoumis car le temps n’est pas encore à l’Union Sacrée.

En prenant le parti de se limiter aux seules forces de la gauche traditionnelle, une manif de ce genre, avec peu de participants, c’était le meilleur service que l’on puisse rendre à Macron. Les médias du système n’auront pas eu de mal à démontrer qu’il n’y a finalement que peu d’opposition à la politique économique de l’ex-banquier de chez Rothschild !

Quant à la justification qui en est faite par le locataire de l’Elysée : participer au transfert intergénérationnel des richesses, c’est un comble ! Comme si le patrimoine des retraités ne tombait pas in fine entre les mains de générations plus jeunes ! On ne peut s’empêcher de penser aux effets collatéraux du mondialisme, et en particulier à l’invasion migratoire qui nécessite un financement croissant. Et la réponse, c’est la grande spoliation qui est en marche !

Prochaine étape : le démantèlement du service public avec la privatisation de la SNCF. Gageons que cette fois-ci la mobilisation dépassera les clivages politiciens !

Philippe Fretté pour ripostelaique.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi