Revue de presse - Peuple de France: Les retraités contre le harcèlement fiscal

Recherche sur le web

mercredi 14 mars 2018

Les retraités contre le harcèlement fiscal



Depuis plusieurs jours, une vaste campagne est menée en France pour défendre les femmes contre le harcèlement sexuel. Or nous les retraités , nous aussi sommes victimes d’un harcèlement fiscal de la part des prédateurs politiques qui n’hésitent pas à venir voler dans nos sacs, nos poches ou nos comptes pour satisfaire leurs impulsions monétaires.



Alors battons-nous et lançons une grande campagne contre cette arnaque fiscale qu’a été l’augmentation de la CSG sur les retraites.

Nous avons affaire surtout à trois grands prédateurs qui se cachent à l’Elysée, à Matignon et à Bercy. N’hésitons pas à lancer leurs noms au grand public pour les dénoncer.

MACRONINUS, the Shark

C’est le chef de meute, celui qui le premier s’est attaqué dans le métro, dans la rue, dans les modestes foyers et sur les comptes bancaires à une razzia pour ouvrir les porte monnaie et volé le peu d’argent qu’il y avait dedans. Son rôle se définit de plus comme le partisan des riches qui en réclament de plus en plus. Alors il a affiné sa méthode en pillant les pauvres pour redistribuer aux millionnaires.

PHILIPODOCUS, the Bad Bear


Le second en commande est un lâche suiveur et il s’efforce de mener l’opération du dépouillage des vieux pour enrichir le 1% en se dissimulant derrière le chef et en marchant dans ses pas. Il est d’autant plus dangereux qu’il a été incapable de formuler la méthodologie avec laquelle il allait diminuer les retraites. Tous ses discours sont des copiés collés du grand patron Macroninus the Shark. On le croit puissant mais en réalité c’est un turn coat qui s’est toujours collé au futur vainqueur. Comme ours puissant, il a trahi sa famille d’origine pour devenir un lone Bear, un ours solitaire prêt à encore tuer sa nouvelle tribu.

DARMANINOS the Wolf


Sous son air décontracté, c’est le plus sournois des trois prédateurs car s’il ne participe à la casse des retraites, comme percepteur, il est le receleur des finances et des confiscations ordonnées par les deux autres monstres. Il accumule avec la joie d’un gosse qu’il est les richesses malhonnêtement acquises et qui serviront un jour à se trouver une place en or auprès de ceux à qui il a redistribué la manne. Ce sera aussi le cas des deux autres prédateurs quand ( pas si !) ils seront virés du pouvoir par un vote de non confidence de la part des Français. Eux n’auront aucun souci pour leurs futures pensions.

Pour se défendre et retrouver un meilleur équilibre des revenus, nous les retraités (nous sommes 17 millions d’entre nous), il faut voter à toutes les élections pour éliminer ou empêcher de passer les membres de la secte macroniste et ainsi les acculer à consulter et à partager.

Votez en 2019 aux Européennes pour les autres partis sauf le LREM et aux municipales en attendant l’élection présidentielle de 2022. Pour beaucoup d’entre nous, il faut rester debout et apte à aller aux urnes. Résistons moralement, physiquement et surtout politiquement !

André Girod pour ripostelaique.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi