Revue de presse - Peuple de France: Le procureur de la république confirme qu'Arnaud Beltrame a été égorgé

Recherche sur le web

mardi 27 mars 2018

Le procureur de la république confirme qu'Arnaud Beltrame a été égorgé

Le procureur de la république François Molins. Archive

Il ne s'agit ni d'indécence ni de curiosité malsaine. Il s'agit de dire la vérité tout simplement :


"Après avoir rappelé minute par minute la chronologie des faits, le procureur François Molins prend la parole et révèle que le gendarme Arnaud Beltrame avait plusieurs plaies au visages, 2 balles dans le corps et a été égorgé:

"L'autopsie d'Arnaud Beltrame a montré plusieurs lésions balistiques non létales sur un bras et un pied. Une très grave lésion à l'arme blanche à la trachée et au larynx a entraîné une détresse respiratoire à l'origine du décès, indique le procureur de la République."

Définition du verbe égorger (Larousse) : "Tuer, assassiner quelqu'un en lui coupant la gorge"

Si nous sommes obligés de rappeler ce terrible fait, c'est parce que les médias se sont employés à utiliser des paraphrases pour éviter d'utiliser ce mot pourtant explicite : "blessure au couteau à la gorge", "poignardé à la gorge", "mort poignardé au cou"...

Et que certains journalistes bobos gauchisant comme Thierry de Cabarrus de l'Obs allaient même jusqu'à accuser la "fachosphère" de propager une fakenews" par "islamophobie :




[...]

Source: lesalonbeige.blogs.com

1 commentaire:

  1. Avant d'écrire des conneries comme la "fachosphère", "le sentiment islamophobe" bref toujours les mêmes arguments pour culpabiliser et insulter ceux qui pensent autrement que lui, il ferait mieux de vérifier sérieusement les informations. Pour un soi-disant journaliste c'est déplorable !

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi