Peuple de France: Parc Corot à Marseille : des propriétaires se sont fait justice eux-mêmes en délogeant des squatters

Alerte info

Flash info : Flash info

lundi 12 mars 2018

Parc Corot à Marseille : des propriétaires se sont fait justice eux-mêmes en délogeant des squatters

Parc Corot à Marseille


Une quinzaine de propriétaires du Parc Corot (13e arrondissement) ont fait quelque chose d'illégal : ils sont rentrés chez eux...




Montés dans les étages, ces propriétaires (qui n'habitent pas sur place pour la plupart) ont cogné aux portes, ordonné qu'on leur ouvre... Et chassé les occupants de leurs appartements. Poliment, mais fermement : "Il faut partir monsieur, tout de suite. Allez dehors. Ici, c'est chez nous".

Ces logements du bloc C5-6 sont occupés par des squatters, Albanais pour la plupart, et quelques migrants récemment expulsés de la cité Kalliste (15e) par les forces de l'ordre.

D'après les propriétaires, 18 appartements seraient actuellement squattés, sur les 66 du bâtiment. À tous les étages, des câbles et des tuyaux arrachés témoignent des branchements sauvages, d'eau, d'électricité, de gaz. "Deux appartements ont déjà pris feu. Tous les jours, on risque l'incendie. Et pendant ce temps, on reçoit les factures. 42 000 € d'eau à payer pour l'ensemble du bâtiment..."

D'après les propriétaires, 18 appartements seraient actuellement squattés, sur les 66 du bâtiment.

La loi de la jungle est en vigueur au parc Corot. "Soit on se laisse déposséder de nos biens, soit on fait nous-mêmes le sale boulot"

[...]

En savoir plus sur laprovence.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.