Revue de presse - Peuple de France: Algériens et faux mineurs étrangers volaient à Nantes et revendaient à Alger

dimanche 18 mars 2018

Algériens et faux mineurs étrangers volaient à Nantes et revendaient à Alger


La multiplication des vols à la roulotte commis par des soi-disant « mineurs isolés étrangers » d’origine algérienne dans le centre de Nantes depuis 2016 n’aura guère trompé les policiers. Qui ont suivi les interpellés, remonté les adresses, les réseaux, les liens. Et démantelé un réseau dont les petites mains soi-disant « mineures » volaient à Nantes tandis qu’un couple qui centralisait le butin et le revendait à Alger.



Des centaines de vols à la roulotte ont eu lieu dans le centre-ville nantais – 1400 ont eu lieu rien qu’entre janvier et février 2018, avec comme butin des ordinateurs, tablettes, portables, appareils photos) stockés dans trois appartements – ce sont les va-et-vient autour de l’un d’eux qui ont étonné des riverains qui en ont fait part aux forces de l’ordre. Un couple d’Algériens faisait régulièrement le voyage Nantes-Alger avec le produit du vol, en bagage de soute – 23 fois entre septembre et maintenant, presque une fois par semaine. Parfois accompagnés d’un enfant, ils se faisaient passer pour des touristes et revendaient les produits à Alger. Ils revenaient ensuite avec des cigarettes de contrebande revendues par leurs petites mains.

Avec eux, dix personnes ont été interpellées, dont deux soi-disant « mineurs isolés », placés dans un centre éducatif fermé. Huit ont été mis en examen pour vol en bande organisée, association de malfaiteurs, importation de marchandises prohibées et blanchiment ; six ont été placées en détention provisoire. Cent quatorze objets ont été saisis, 50 reconnus liés à des vols précis, 25 déjà restitués à leurs propriétaires.

« Cela permettra peut-être de freiner les vols à la roulotte, mais il y a d’autres réseaux en place… et la nature a horreur du vide. Un autre réseau s’installera à la place de celui-ci », estime un policier nantais, pour lequel « la seule solution durable est de traiter le mal à la racine : expulser les soi-disant mineurs qui ne le sont pas et ceux qui viennent en France avec comme seul objectif de voler les Français ».

Louis Moulin pour breizh-info.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal