Revue de presse - Peuple de France: Montpellier : 7 ans de prison pour le chef d'entreprise marocain qui avait lacéré le visage de sa femme au couteau à pain

Recherche sur le web

lundi 12 mars 2018

Montpellier : 7 ans de prison pour le chef d'entreprise marocain qui avait lacéré le visage de sa femme au couteau à pain


Il a défiguré sa femme et l'a laissée dans une mare de sang. Il avait fait appel de sa peine de 7 ans de prison en correctionnel.


L'arrêt de la cour d'appel de Montpellier est tombé le 8 mars, journée de lutte pour les droits des femmes. ça ne s'invente pas. Le chef d'entreprise marocain âgé de 32 ans, qui avait fait appel de sa peine de sept ans de prison en correctionnel pour avoir lacéré le visage de sa femme au couteau à pain, a été définitivement condamné. Et c'est le même quantum qui a été retenu par la cour pour ces violences avec arme commises le 29 octobre 2017.

Ce jour-là, il avait entaillé à sept reprises le visage de celle qu'il avait épousée tout juste un an plus tôt. Après un divorce à l'aube de ses 40 ans, celle-ci espérait refaire sa vie et avoir un autre enfant. Mais lui est stérile. Leur relation s'est très vite dégradée, au point qu'un soir, il la soupçonne d'adultère alors qu'elle vient de lui annoncer leur rupture.

De retour à leur appartement le lendemain à Montpellier, il s'en est sauvagement pris à elle, au visage et à une main, écorchée jusqu'au tendon, à coups de couteau à pain. Il aurait, selon la victime, tenté de la violer avant de s'enfuir en Espagne, la laissant dans une mare de sang.

[...]

En savoir plus sur midilibre.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi