Peuple de France: Un Ministre hongrois après l’attentat de Trèbes: « l’immigration est un danger vital »

Alerte info

Flash info : Flash info

mardi 27 mars 2018

Un Ministre hongrois après l’attentat de Trèbes: « l’immigration est un danger vital »

Capture d'écran France 2

Si en France, l’attentat islamiste de Trèbes, commis par Redouane Lakdim, un Marocain naturalisé français n’a pas toujours pas provoqué de débat sur l’immigration dans le pays, d’autres pays d’Europe s’inquiètent des effets de l’immigration sur notre « vivre ensemble ». C’est le cas de la Hongrie, en pointe dans la protection de l’Europe, de ses frontières et de son identité.



Ainsi, le ministre des affaires étrangères hongrois, Peter Szijjarto, a déclaré dans une conférence de presse ce week-end : « La dernière attaque terroriste en France prouve qu’il existe un lien étroit entre immigration et terrorisme. La Hongrie estime que l’immigration n’est pas utile mais est un danger vital, c’est le devoir d’un gouvernement de protéger ses citoyens » .



Des mots qui prennent encore plus de sens lorsque dans le même temps, Christophe Castaner, le secrétaire d’État auprès du Premier ministre en France, chargé des relations avec le Parlement et patron de La République en Marche, déclare lui notamment à propos des islamistes « Français de papier » partis se battre en Syrie : « Environ 700 Français sont partis faire le djihad, environ 300 sont morts sur place. Il reste selon nos chiffres 258 adultes qui pourraient revenir. (…) Il vaut mieux les suivre, les accueillir, les emprisonner lorsque des actes criminels ont été commis, pour faire en sorte que l’on puisse identifier le risque ».

Depuis 2012, voici la liste des attentats qui ont ensanglanté la France, tous, absolument tous commis par des immigrés, ou par des Français d’origine extra-européenne :

  • Mars 2012. Mohammed Merah, tue 7 personnes ( trois militaires et quatre civils juifs dont des enfants) à Toulouse et Montauban. Il est abattu par le RAID quelques jours après, non sans une résistance acharnée et sans avoir clairement fait vaciller l’ordre en France à lui tout seul. Il avait la double nationalité franco-algérienne, ses parents étant immigrés de fraiche date.
  • Mai 2014 : Mehdi Nemmouche , possédant la double nationalité franco-algérienne, tue 4 personnes dans le Musée juif de Bruxelles. Il est arrêté par la suite.
  • Décembre 2014 : Bertrand Nzohabonayo, français d’origine africaine, pénètre dans le commissariat de Joué les Tours. Il crie Allah Wakbar en poignardant trois policiers, dont deux seront gravement blessés. L’homme est abattu par la police.
  • 7 janvier 2015 : Chérif et Saïd Kouachi, enfants d’immigrés de nationalité algérienne, assassinent 12 personnes dans les locaux de Charlie Hebdo. Ils seront abattus le lendemain lors d’une mission du RAID
  • 8 janvier 2015 : Amedy Coulibaly, français, enfant d’immigrés en provenance du Mali, assassine un policier puis 5 personnes le lendemain dans un Hyper Casher Parisien.
  • 19 avril 2015 : Sid Ahmed Ghlam, algérien islamiste radical de 24 ans, assassine Aurélie Chatelain pour lui voler sa voiture et se fait arrêter avant de commettre un attentat contre des églises
  • 26 juin 2015 : Yassin Salhi, français de père algérien et de mère marocaine, décapite son patron puis fait sauter des bonbonnes de gaz, dans une usine industrielle classée Seveso, à Saint-Quentin Fallavier.
  • 21 août 2015 : Ayoub El Khazzani, un marocain, sort un fusil d’assaut dans le Thalys reliant Amsterdam à Paris. Il est neutralisé de justesse par trois militaires américains.
  • 13 novembre 2015 : Hadfi Bilal, Brahim Abdselsam, Omar Mostefai, Samy Amimour, Foued Aggad, tous des jeunes français d’origine maghrébine, Abdelhamid Abaaoud, belgo-marocain, et deux individus non identifiés (selon l’hypothèse la plus probable, des syriens rentrés en tant que réfugié en France) assassinent 130 personnes et en blessent plus de 400 à Paris , et notamment au Bataclan et au Stade de France. Une quinzaine de complices liés à l’affaire sont identifiés, français ou belges d’origine maghrébine (liste disponible ici).
  • 13 juin 2016 : Jean-Baptiste Salvaing, policier et Jessica Schneider, agent administratif, sont assassinés à leur domicile par Larossi Abballa, un islamiste radical, d’origine marocaine, se revendiquant de l’État islamique.
  • Le 14 juillet 2017, à Nice, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, un Tunisien domicilié à Nice et disposant d’une carte de Résident attribuée par l’administration, conduit un camion poids lourd sur la promenade sur près de deux kilomètres, prenant pour cible une foule de civils, à l’issue du feu d’artifice donné pour la fête nationale. L’attaque cause la mort de 86 personnes et fait 458 blessés.
  • Le 26 juillet 2016. Deux islamistes radicaux, Adel Kermiche, sous contrôle judiciaire, muni d’un bracelet électronique, et Abdel Malik Nabil-Petitjean ( Abdel Malik Boukezzoula de son vrai nom) assassinent en égorgeant et poignardant le père Jacques Hamel, un prêtre de l’église Saint-Étienne de Saint-Étienne-du-Rouvray, tout en se revendiquant de l’Etat islamique.
  • Le 20 avril 2017 sur l’avenue des Champs-Élysées, un homme armé d’une kalachnikov tire sur un fourgon de police, tuant le conducteur, Xavier Jugelé, et blessant deux autres policiers avant d’être abattu. Une passante est également touchée. L’assaillant, Karim Cheurfi, avait plusieurs condamnations à son actif, dont une en 2005 à quinze ans de détention pour tentative de meurtre à l’encontre d’un élève gardien de la paix et d’un frère plus jeune de celui-ci.
  • L’attentat à la gare Saint-Charles de Marseille est commis le 1er octobre 2017. Deux jeunes femmes, Maurane et Laura, sont massacrées à l’arme blanche par Ahmed Hanachi avant que l’Etat islamique ne revendique de nouveau.


Il semblerait que la Hongrie n’ait pas besoin de lunette pour voir que quelque chose ne va pas, lié à l’immigration en France et à ses conséquences, immédiates ou sur le moyen terme …

Source: breizh-info.com

1 commentaire:

  1. Dehors tous ces salafistes et djihadistes et stop à l'immigration.

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.