Peuple de France: La mairie d’Athis-Mons refuse de scolariser des enfants syriens

Alerte info

Flash info : Fusillade à Bruxelles: Salah Abdeslam condamné à 20 ans de prison pour tentative d’assassinat terroristeFlash info

mardi 27 mars 2018

La mairie d’Athis-Mons refuse de scolariser des enfants syriens

Le maire LR Christine Rodier. Capture d'écran

Le 15 mars dernier, la ville d’Athis-Mons avait reçu l’ordre de la part du tribunal administratif de Versailles de procéder à l’inscription dans ses écoles de 28 enfants en majorité syriens. 



La ville disposait de 15 jours pour scolariser des enfants dons les familles squattent d’anciens pavillons de l’aviation civile à Athis-Mons. Cependant, dans une vidéo publiée vendredi soir sur le site de sa ville, le maire LR Christine Rodier a affirmé être dans l’incapacité de respecter la décision des juges. 

Se justifiant, elle affirme dans cette vidéo ainsi que dans un courrier envoyé aux administrés et disponible sur le site de la ville, que « la scolarisation de la quasi-totalité de ces enfants relève avant tout de l’apprentissage de la langue française et de l’alphabétisation”, et “nécessite donc un accompagnement spécialisé ».


1 commentaire:

  1. Les juges et le gouvernement sont complètement dépassés Nou allons droit a la catastrophe

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Lire aussi