Peuple de France - Revue de presse française: LAURENT WAUQUIEZ : « LA FRANCE A BESOIN DE RETROUVER SES VALEURS, SES FONDATIONS, SES RACINES »

Alerte info

Flash info : Flash info

vendredi 16 mars 2018

LAURENT WAUQUIEZ : « LA FRANCE A BESOIN DE RETROUVER SES VALEURS, SES FONDATIONS, SES RACINES »

LAURENT WAUQUIEZ


Laurent Wauquiez, le président des Républicains, a répondu, lundi soir, aux questions de nombreux militants, adhérents, sympathisants mais également de citoyens non encartés via un Facebook Live qui s'est déroulé au siège national.


« On sort de cinq ans de François Hollande qui a matraqué fiscalement les Français lesquels sont sortis de cette séquence épuisés. Et avec Emmanuel Macron cela continue : hausse de la CSG, des carburants, de la fiscalité, de l'APL... Il y a eu des charges et des nouveaux impôts partout. Emmanuel Macron, comme son Gouvernement, ne mesurent pas combien, chaque jour, cela devient de plus en plus difficile pour les Français et pour leur pouvoir d'achat ».




Parmi les très nombreux thèmes, la situation de Mayotte a été évoquée. L'occasion pour le président des Républicains, décrivant des Mahorais confrontés à l'insécurité grandissante, « submergés » par une immigration illégale, de réclamer un débat sur le droit du sol à Mayotte.

« Les lois sur l'immigration ne sont pas appliquées. Elles sont bafouées par tout le monde et ne sont pas adaptées au flux d'immigration. La France a besoin de ce débat », estime Laurent Wauquiez soulignant que le président de la République « ne fait rien. Le texte de loi sur l'asile et l'immigration va élargir le champ du regroupement familial. 2017 a été l'année record du nombre d'entrées illégales sur notre territoire. On n'arrive plus à intégrer. Le dispositif ne protège plus notre pays », dénonce Laurent Wauquiez, « choqué » par le « mépris » du Gouvernement envers les habitants de Mayotte. « Les Mahorais veulent avoir droit aux même lois de la République que partout ailleurs. C'est un territoire qu'on n'a pas le droit d'abandonner. Si on n'est pas capable de faire respecter les lois de la République à Mayotte, on ne le fera pas ailleurs », considère-t-il.



Laurent Wauquiez a apprécié cette question de Thomas sur les valeurs cardinales de la droite. « Autorité, liberté et enracinement », lui a-t-il répondu. « L'autorité parce qu'un pays dans lequel il n'y a plus de respect, d'autorité, d'ordre est un pays où plus rien n'est possible....L'ordre, l'autorité c'est la première valeur fondatrice de la République ».

Quant à la liberté, « on y est attaché. Parce ce que c''est la France, c'est l'héritage de la Révolution. Mais aujourd'hui la liberté il faut la défendre et la chérir. Sa principale menace est cette espèce de harcèlement administratif quotidien qui fait que pour faire quoi que ce soit dans notre pays vous avez des bâtons dans les roues partout, qui découragent tout le monde. J'aime que ce soit simple, qu'il y ait du souffle, qu'on aille de l'avant... », confie-t-il.

Enfin, sur l'enracinement, « cette valeur défendue par Simone Veil » Laurent Wauquiez en fait sa troisième valeur cardinale car «c'est les racines, l'histoire, la transmission. Face à une tendance de la mondialisation dans laquelle il n'y a plus d'histoire, où il n'y a plus que du multicultarisme, où il n'y a plus de racines, de terroirs, de fondations, je ne crois pas que cela fasse le bonheur d'un pays. Je crois profondément que la France a besoin de retrouver ses valeurs, ses fondations, ses racines. Les racines de notre histoire, judéo-chrétiennes, de la Révolution, de l'Antiquité, de nos terroirs, de nos régions, nos racines rurales, des racines de l'école, de la méritocratie, de l'effort, la laïcité... Tout ce qui fait que l'on ne vient pas de nulle part, qu'on a quelque chose à transmettre à nos enfants », souligne Laurent Wauquiez qui « ne supporte pas qu'un président de la République dise qu'il n'y a pas de culture française ».

[...]

Source : republicains.fr

Aucun commentaire:

Articles à lire aussi

Soutenez Peuple de France en faisant un don.