Peuple de France: Selon le FN, 20 % des mosquées en Bourgogne-Franche-Comté seraient radicalisées

Alerte info

Flash info : Flash info

dimanche 4 mars 2018

Selon le FN, 20 % des mosquées en Bourgogne-Franche-Comté seraient radicalisées

Julien Odoul

Une mosquée sur cinq dans la région serait radicalisée. Une proportion inquiétante, mais non officielle. Dévoilée hier par le groupe d’élus Front National à la région, elle émane de documents communiqués à ces élus par une source tenue secrète.




Le chef de file du groupe d’élus Front National à la région, Julien Odoul, a tenu à Dijon ce vendredi 2 mars une conférence de presse pour, disait-il, "dévoiler une information importante". Il devait être question du développement de l’islamisme en Bourgogne-Franche-Comté. En l’occurrence, il a dévoilé une liste d’une dizaine d’associations et mosquées, fournie par une source "interne", qui n’a pas été révélée. 

Il y est question d’imams, fichés S pour certains, et d’associations qui agiraient dans la mouvance salafiste et propageraient un islam radical.

Julien Odoul estime que la population doit savoir ce qui se passe : "dans la région on a 190 cas de radicalisation, on sait qu’on a 20% de mosquées radicales, il est important de mettre un terme à cette avancée pour éviter que d’autres jeunes soient endoctrinés et basculent". Le FN a édité un tract contre l'islamisme, dont il va distribuer 80.000 exemplaires dans la région.

[...]

En savoir plus sur francebleu.fr


1 commentaire:

  1. les problèmes avec la secte islam date depuis, euh? faudrait ouvrir les archive de ce pays de débile profond.

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.