Revue de presse - Peuple de France: "il y a trop d'hommes blancs à la télévision française" : Discriminé sur sa couleur de peau, Julien Lepers réclame plus de 3 millions d'euros aux prud'hommes

Recherche sur le web

vendredi 9 mars 2018

"il y a trop d'hommes blancs à la télévision française" : Discriminé sur sa couleur de peau, Julien Lepers réclame plus de 3 millions d'euros aux prud'hommes

Julien Lepers

Après 28 ans, l'animateur est licencié "à la cow-boy". Il dit aux juges avoir été discriminé sur son âge, son sexe et sa couleur de peau et demande 3,4 millions.




Les conflits qui animent les prud'hommes reflètent quotidiennement notre histoire sociale. L'audience en bureau de jugement est publique. Régulièrement, une journaliste de L'Express assiste aux débats. 

Paris, conseil des prud'hommes, section encadrement, le 8 mars 2018 à 16h

La présidente est entourée d'une conseillère et de deux conseillers. Face eux: l'avocat de Julien Lepers (Pierre-Olivier Lambert) et celui de FremantleMedia (Eric Manca), la maison de production qui vendait les émissions Questions pour un champion animées par Julien Lepers sur France 3.

La présidente: "Vos demandes?" 


L'avocat de Julien Lepers: "Au principal, nullité du licenciement pour motif discriminatoire: âge, sexe et couleur de peau de mon client. En subsidiaire, c'est un licenciement sans cause réelle et sérieuse. Je demande 806 104,54 euros de solde de tout compte à titre contractuel de rupture, 1 396 756,20 euros pour licenciement nul ou sans cause réelle et sérieuse, 478 887,84 euros pour licenciement dans des conditions brutales et vexatoires, 239 443,92 euros pour exécution du contrat de travail de mauvaise foi de la part de l'employeur, 500 000 euros de préjudice d'image et 8 500 euros au titre de l'article 700."

L'avocat de Julien Lepers: "Delphine Ernotte, la "tueuse d'Orange" comme elle a été surnommée, prend à l'été 2015 la présidence de France Télévisions. À son arrivée, elle déclare: "il y a trop d'hommes blancs de plus de 50 ans à la télévision française, il va falloir que cela change". Le premier de la liste des victimes de cette discrimination sera Julien Lepers, mais il y aura dans la foulée William Leymergie, Henri Sannier, Gérard Holtz, Georges Pernoud de Thalassa... Tous sont évincés. Pour Julien Lepers, cela se fera trois mois après la déclaration de Delphine Ernotte qui dit aussi: "c'est la chaîne qui assume avoir pris la décision de licencier Julien Lepers".

[...]

En savoir plus sur lentreprise.lexpress.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi