Revue de presse - Peuple de France: Islam contre laïcité L'édifiante lettre ouverte du CCIF à MACRON

Recherche sur le web

lundi 19 mars 2018

Islam contre laïcité L'édifiante lettre ouverte du CCIF à MACRON

S’adressant au président de la République, l’auteur passe de la flatterie convenue au chantage le plus trivial, chantage à l’exil des musulmans qui appauvrirait la France !



Marwan Muhammad, ex-trader à la Société générale reconverti dans le marché de la lutte contre l’islamophobie en tant que directeur exécutif du CCIF, vient de publier sur le site dudit CCIF une lettre ouverte à Emmanuel Macron.

Il faut la lire pour en apprécier le ton, ou plutôt les tons, et pour en évaluer l’argumentation.

S’adressant au président de la République, l’auteur passe de la flatterie convenue au chantage le plus trivial, chantage à l’exil des musulmans qui appauvrirait la France !

Jugez plutôt :


« […] l’histoire retiendra votre courage politique et vous marquerez votre mandat par une volonté farouche de ne pas dévoyer les valeurs qui nous unissent et font de la France une grande nation. »


Voilà pour la flatterie. Et voici pour le chantage :


« Les Français qui vous ont élu attendent de vous une réponse franche et juste face aux attaques fallacieuses faites à la laïcité et qui menacent l’union nationale.

La jeunesse, en particulier, formée ici et voyant la promesse de liberté, d’égalité et de fraternité se réduire à peau de chagrin chaque fois que les pouvoirs publics plieront face aux extrêmes, se confortera dans l’idée de quitter la France, de s’exiler loin de leur terre natale et loin de l’immobilisme. 150 milliards d’euros : c’est le coût de la discrimination en France selon une enquête France Stratégie datant de septembre 2016. Monsieur le Président, soyez celui qui mettra fin à cet exil, dites non à l’instrumentalisation de la laïcité à des fins racistes et d’intolérance religieuse. »


L’exil en masse des musulmans de France sous les coups de l’intolérance, des attentats, des discriminations… Euh, on pourrait avoir quelques chiffres des entrées et des sorties qui justifient ces allégations ? Des études sérieuses de démographes, d’historiens ? Ou bien le CCIF procéderait-il à des recensements (interdits par la loi) des populations musulmanes ? En tout cas, le CCIF vous aura prévenus : il y a, en France, un Grand Remplacement, les musulmans de France partent massivement en exil !

Mais, malheureusement, l’argumentation du CCIF ne s’en tient pas à ce ridicule. Ridicule qui fera cependant rire jaune les juifs ou les chrétiens de nos banlieues ou des pays musulmans contraints, eux, à un véritable exil, et aussi tous les observateurs lucides et de bonne foi.

Autre analyse de notre ingénieur spécialisé dans la lutte contre l’islamophobie :


« Nos voisins européens ne connaissent pas ces crispations qui traversent et fracturent la société. »


Visiblement, nous n’avons pas les mêmes voisins, mais quelque chose me dit que le CCIF n’a pas mis les pieds depuis longtemps en Italie, en Allemagne ou en Angleterre où, je crois, il y a aussi quelques « crispations ». Ou alors qu’il nous prend pour des imbéciles…


Mais ce qui est plus grave, c’est que le raisonnement – pour le moins biaisé – sombre ensuite dans l’abject, dans l’amalgame le plus abject :


« Le bon sens républicain doit s’appliquer fermement et empêcher toute ingérence laïciste avec la même énergie que celle déployée contre le terrorisme parce qu’ils sont les deux faces d’une même pièce. »


« Les deux face d’une même pièce »… Merah et Pierre Cassen ? Sans commentaire. Mais là, on n’a plus envie de rire, et encore moins d’être pris pour des imbéciles.

Floris de Bonneville pour bvoltaire.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi