Revue de presse - Peuple de France: La guerre des bandes continue en banlieue parisienne

Recherche sur le web

jeudi 8 mars 2018

La guerre des bandes continue en banlieue parisienne


Rappel des faits : Mardi matin, un adolescent a perdu un œil d’un coup de pistolet à grenaille. Cela s‘est passé lors d’un affrontement entre les « jeunes » des cités des Agnettes et des 3F de Gennevilliers.



Forcément cela n’allait pas s’arrêter en si bon chemin. Le “match retour” a donc eu lieu mardi soir vers 22h. Armées de barres de fer, les deux bandes se sont finalement séparées en laissant sur le carreau un autre jeune homme des Agnettes qui a du être hospitalisé pour contusions et hématomes sur tout le corps. Après ce heurt, sept belligérants ont été placés en garde à vue. Selon nos informations, ils y sont toujours. Ils se rajoutent aux deux interpellés plus tôt dans la journée pour la première rixe.

Les évènements de mardi sont à mettre en relations avec ceux de ce dimanche dernier , où, entre ces mêmes quartiers, des rassemblements et des jets de gaz lacrymogènes avaient déjà animé la soirée nécessitant l’intervention des forces de l’ordre.

Le plus gros problème de la police est qu’ils ne connaissent pas la raison exacte de cette vague de violence. Territoire de trafic de drogues, vols de marchandises, règlement de compte, vengeance ? les policiers ont donc bien du mal à savoir quoi chercher, qui arrêter et à anticiper les futures débordements et émeutes à venir.

Source : parisvox.info

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi