Revue de presse - Peuple de France: «Gouvernement assassin» : rude accueil à Mayotte pour la ministre des Outre-mer Annick Girardin

Recherche sur le web

mardi 13 mars 2018

«Gouvernement assassin» : rude accueil à Mayotte pour la ministre des Outre-mer Annick Girardin

La ministre des Outre-mer Annick Girardin

Affectée par une insécurité record et une vague d'immigration clandestine de grande ampleur depuis les Comores, Mayotte est en grève générale depuis plus de trois semaines. En déplacement express, Annick Girardin doit proposer une sortie de crise.



Alors qu'une grève générale paralyse l'île depuis plus de trois semaines, la ministre des Outre-mer Annick Girardin était attendue de pied ferme à Mayotte, ce 12 mars. Elle doit tenter de trouver une issue au mouvement de contestation contre l’insécurité et l’immigration clandestine qui secoue ce département de l’océan Indien, le plus pauvre de France et dont le taux de chômage s'élève à 26%.

«Frontières ouvertes», «hôpitaux bondés» : les Mahorais sont «à bout»


A son arrivée sur l'île mahoraise de Grande Terre, la ministre a été huée par la foule, comme en témoigne, sur Twitter, un journaliste de Mayotte Hebdo.

De plus, des banderoles dénonçant l'insécurité à Mayotte et le «gouvernement assassin» ont été déployées.
Depuis le 20 février, Mayotte est secouée par une grève générale contre l’insécurité, notamment aux abords et à l’intérieur des établissements scolaires, et contre la forte immigration clandestine provenant des Comores, à 70 km de ses côtes.

[...]

En savoir plus sur francais.rt.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Soutenez Peuple de France en faisant un don.



Articles à lire aussi